Réduire sa consommation d’électricité et de gaz : comment procéder ?

En France et partout ailleurs, les populations se plaignent de la cherté du coût de la vie. Le salaire minimum ne permet pas de satisfaire à tous les besoins existentiels. Ajouté à cela, l’on observe une hausse exponentielle de la facture de gaz et d’électricité. Si déjà, la plupart des foyers ont du mal à boucler les fins de mois, ils ont d’énormes difficultés à assumer les charges de gaz et d’électricité qui s’imposent à eux.

A l’aide de quelques idées simples, mais efficaces à mettre en œuvre, il est désormais possible de réaliser des économies sur la consommation énergétique annuelle, car il s’agit des dépenses qui pèsent sur les ressources des Français.

Optez pour une source d’énergie moins chère

En France, le chauffage est la principale source de consommation d’énergie dans les foyers. En fonction de l’énergie que vous utilisez, la facture du chauffage connait un accroissement. Il n’est pas rare de voir que dans beaucoup de maisons, l’on utilise les cheminées à foyer ouvert. Afin de réduire la consommation, il est conseillé d’y mettre un poêle à foyer fermé qui se révèle plus efficace pour le chauffage. Il existe des entreprises telles que Opera Energie qui vous aide à effectuer des comparaisons afin d’opter pour la meilleure solution en termes de prix. Il est important de tester le comparateur d’offres de gaz et d’électricité pour en savoir plus.

Par ailleurs, alors que leur logement est raccordé au réseau de gaz naturel, certains foyers par ignorance continuent d’utiliser l’électricité pour se chauffer. Lorsque vous avez un logement de moyenne ou de grandes tailles, il serait préférable de le raccorder au gaz et d’y faire des travaux nécessaires, car le prix du kWh est moins élevé que pour l’électricité.

Effectuez un entretien annuel de votre chaudière

Hormis l’aspect sécuritaire, la révision annuelle de la chaudière constitue une obligation légale qui permet de réaliser 8 à 12 % d’économies sur votre consommation d’électricité et de gaz annuelle. Celle-ci doit se faire par un professionnel afin de garantir un chauffage sûr et efficace.

Par ailleurs, lorsque vous entretenez convenablement votre chaudière, vous prorogez ainsi sa durée de vie. Au cas où votre chaudière serait défectueuse, elle engendrerait des dysfonctionnements et réduirait sa performance. Il est donc primordial de prévenir les risques qui occasionneraient une privation de ventilation optimale de la chaudière.

Utilisez de façon optimale les heures creuses pour l’électricité

Lorsque vous êtes au double tarif, vous devez penser à lancer vos appareils pendant les heures creuses. Pendant les heures creuses, le prix de l’électricité est considérablement bas par rapport au tarif de base.

Les plages horaires des heures creuses sont liées à votre situation géographique. Elles peuvent aller du début d’après-midi à la nuit. Généralement, les heures creuses s’étendent sur une durée de 8 heures. En vous reportant à votre facture d’électricité, vous en saurez davantage sur les heures creuses de votre zone de résidence.

Si vous n’utilisez pas l’électricité pour le chauffage et l’eau chaude, il serait inutile d’opter pour les heures creuses, car cela ne vous avantage guère. L’option d’heure creuse est rentable dès lors que vous avez une consommation en heures creuses d’environ 40 % sur votre consommation globale. Par conséquent, en changeant votre option tarifaire sur le compteur, vous pouvez effectuer des économies importantes sur votre facture électrique.

Chauffez-vous à la température convenable

Dans tous les foyers, le chauffage représente le premier poste de consommation énergétique. Il est donc préférable de réaliser des économies d’énergie en vous chauffant selon vos réels besoins. Dans les pièces où vous ne vivez pas comme le couloir ou les toilettes, pensez à couper le chauffage. Notez également que si vous avez une basse température, cela vous permet d’avoir un sommeil optimal et vous vous faites ainsi des économies.

En France, l’ADEME préconise les températures variables d’une pièce à une autre :

  • 19 °C dans les pièces à vivre ;
  • 21 °C au niveau de la salle de bain ;
  • 16 °C dans les chambres ;
  • Une baisse de 3 degrés dans les pièces durant la nuit.

Pour une régulation de la température de façon localisée, il vous faudra installer des robinets thermostatiques.

Réglez votre chauffage à distance

L’une des raisons de hausse de la facture énergétique est liée au gaspillage. Il vous faudra planifier la température de votre logement. Cela se fait par la mise en place d’un thermostat connecté ou programmable. Le but est de faire baisser la température pendant que vous êtes en dehors de la pièce. Par conséquent, la pièce ne sera chauffée qu’en votre présence.

Avec cette technologie, vous pourrez programmer chaque jour de la semaine et le réguler spécifiquement en weekend.

Grâce à la fonction de régulation du thermostat connecté, vous effectuez une réduction pouvant aller jusqu’à 20 % de votre consommation d’énergie.

Il y a le thermostat d’ambiance, le thermostat connecté et le thermostat d’ambiance programmable.

  • Thermostat d’ambiance : le plus ancien du système, il n’est pas programmable et permet de faire varier la température ;
  • Thermostat d’ambiance programmable : identique au premier, il permet de réduire la température à certains moments de la journée ;
  • Thermostat connecté : avec ceci, vous pouvez depuis votre smartphone, votre tablette ou même votre ordinateur, paramétrer votre chauffage à distance. Vous pouvez même programmer la température dans certaines parties de votre maison. Avec cet outil, vous ferez une économie d’environ 100 € par an.

Adoptez une bonne température pour votre chauffe-eau

Pour pouvoir adopter la bonne température pour le chauffe-eau, il est recommandé de régler la température d’eau chaude dans la chaudière à 55 °C ou 60 °C. A cette température, vous limitez le développement des bactéries pathogènes en évitant l’entartage et préservez de ce fait votre confort domestique.

Il est également essentiel de privilégier les douches aux bains, car vous ne consommerez que 30 à 60 litres d’eau pour une douche tandis que pour votre bain, vous aurez besoin d’environ 200 litres. Pensez aussi à équiper vos tuyaux d’eau chaude de gaines ne moussent lorsqu’ils passent dans les zones froides. Ceci vous permet de faire des économies.

Il est aussi recommandé d’adopter des comportements plus économes dans la salle de bain afin de réduire vos factures.

Lorsqu’un robinet goûte, c’est plus de 30 000 litres d’eau que vous perdez chaque année. Vous pouvez aussi réduire l’humidité dans votre logement en aérant votre salle de bain après chaque douche ou chaque bain.

Optez pour l’usage d’un pommeau permettant de réduire le débit d’eau et un stop douche pour conserver la température si vous activez le bouton « stop ».

Optimisez la diffusion de la chaleur des radiateurs

Si vos radiateurs disposent de places autour d’eux, ils favoriseront le chauffage de vos pièces. Vous devez pour cela, éviter de poser les objets dessus ou de mettre les meubles devant les radiateurs, car ils vont absorber l’énergie thermique et empêcher la diffusion de la chaleur.

A l’instar de la chaudière, il est nécessaire d’entretenir les radiateurs en les dépoussiérant au moins deux fois par an en les purgeant une fois au moment de leur mise en marche en hiver. Pour éviter les bulles d’air.

En procédant à l’entretien annuel de vos radiateurs, vous réduisez les risques de dysfonctionnement dans l’ensemble du réseau de chauffage.

Changez de fournisseur afin de réduire le prix du kWh

L’ouverture des marchés de l’énergie à la concurrence a été réelle en France depuis 2007 afin d’alléger la facture d’énergie annuelle aux citoyens français. Vous n’êtes pas tenu de contracter avec les mêmes fournisseurs d’énergie.

Changez de fournisseur d’énergie présente d’énormes avantages pour vos ressources de trésorerie. Et cela ne se fera pas suivant un protocole interminable. En effet, le changement de fournisseur est :

  • Simple et rapide : en 10 minutes au téléphone vous avez résolu vos problèmes ;
  • Sans risque : votre énergie restera la même et seul le prix changera. Cela ne nécessite aucune intervention technique et vous ne subirez aucune coupure ;
  • Sans frais et sans engagement : vous n’avez aucuns frais à payer en changeant de fournisseur.

Par ailleurs, vous pouvez effectuer un achat groupé d’énergie pour faire baisser votre facture avec d’autres consommateurs. L’option d’achat groupé d’énergie est avantageuse lorsque vous vous perdez dans le choix d’une offre d’énergie. En effet, avec un nombre important d’acheteurs, vous pourrez négocier le prix avec les fournisseurs.

Plus les acheteurs sont nombreux, plus la remise sur le prix peut augmenter et de ce fait, faire baisser la facture annuelle d’énergie.

La procédure reste simple. Il vous suffit de remplir un formulaire sur Internet et cela ne vous engage pas. Après négociation du prix auprès des fournisseurs, vous serez informé de l’offre spéciale à tarif de groupe. Vous avez alors le choix de l’accepter ou de le refuser.

Prenez soin des appareils de froid

Dans un foyer, le froid représente l’un des pôles de grande consommation d’énergie. Prenons l’exemple d’un réfrigérateur, celui-ci consomme presque 400 kWh en moyenne par an. Les appareils de froid consomment plus d’énergie s’ils ne sont pas utilisés à bon escient. Pour un usage optimal, réglez votre réfrigérateur à une température comprise entre 2,7 et 4 degrés.

Vos appareils de froid ne doivent pas être dans le périmètre immédiat du four ou du radiateur. Ils ne doivent pas non plus être exposés à l’ensoleillement direct. De même ; vous devez les dégivrer régulièrement, car lorsqu’ils sont givrés ils consomment plus d’électricité.

En conclusion, notez qu’il ne s’agit pas là des seuls moyens de contrôler votre consommation d’énergie électrique et de gaz. Réduire la facture annuelle, passe par l’adoption des gestes utiles qui vous feront faire des économies.

Auteur de l’article : Camille

Camille
Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *