L’éthanol pour voiture : 10 avantages pour l’environnement

Depuis quelques années, la plupart des terriens s’accordent à jouer sa partition pour mieux protéger l’environnement. Ainsi, lorsque vous prenez la décision de monter un boitier éthanol sur votre voiture, vos intentions sont claires : participer à la protection de dame nature en réduisant votre consommation en énergies fossiles en occurrence l’essence et le diesel. Découvrez les avantages liés à l’utilisation de l’éthanol comme carburant et ses nombreux avantages sur l’environnement.

L’éthanol et l’émission des gaz à effet de serre

Les principaux gaz à effet de serre que sont la vapeur d’eau et le dioxyde de carbone sont produits en grande quantité lors de la combustion de l’octane, principale composante de l’essence et des carburants fossiles, dans le dioxygène. En utilisant l’éthanol comme carburant pour votre voiture, la quantité d’émission de ces gaz baisse de façon drastique. Il serait donc préférable pour la protection de notre terre d’opter pour ce biocarburant notamment à cause de la faible libération des principaux gaz à effet de serre dans l’atmosphère terrestre. Notez que les gaz à effet de serre jouent un rôle de choix dans le réchauffement climatique de la planète.

L’utilisation de l’éthanol est une solution au réchauffement climatique

L’effet de serre est indispensable pour la vie sur terre. Autrement dit, il n’aurait certainement pas pu avoir de vie sur la planète bleue sans le rôle régulateur des gaz à effet de serre. Néanmoins, ces gaz doivent être présents dans notre atmosphère dans une certaine proportion. C’est ainsi que les grandes émissions de dioxyde de carbone et de la vapeur d’eau dans l’atmosphère impacte sérieusement le climat terrestre.

En effet, la température terrestre est maintenue autour de 15 degrés Celsius ce qui ne serait pas possible sans l’effet de serre (la température atteindrait -18 degrés Celsius). L’utilisation de biocarburant tel que l’éthanol permet de réduire dans des proportions significatives la quantité des gaz à effet de serre dans l’atmosphère afin qu’ils puissent jouer efficacement leurs rôles.

Le ralentissement de la destruction de la couche d’ozone

Conséquence de l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, la couche d’ozone en prend également pour son grade. En effet, cette mince couche qui protège la terre des rayonnements ultraviolets contenus dans les rayons du soleil devient de plus en plus fine et un trou s’est même créé en son sein. La présence en grande quantité des gaz à effet de serre favorise son amincissement progressif et augmente sa présence dans la basse atmosphère.

Ainsi l’adoption des biocarburants tels que l’éthanol pour votre véhicule contribuerait fortement au ralentissement de la destruction de la couche d’ozone. Notez que de nombreux sommets (entre autres les protocoles de Montréal et de Kyoto) ont été organisés dans le but de trouver des solutions efficaces à l’échelle mondiale pour protéger du mieux que l’on pourra cette fameuse couche.

La contribution au développement durable

Il est connu de tous que les plantes jouent un rôle de choix sur la terre. En effet, il absorbe le dioxyde de carbone (gaz capital pour la croissance des végétaux) présent dans l’atmosphère et y libère du dioxygène. Ainsi, le bilan d’émission du dioxyde de carbone par les plantes (les végétaux en général) est presque nul. C’est le même cas avec l’éthanol.

En réalité, la quantité de particules libérée dans l’atmosphère par les moteurs des voitures utilisant de l’éthanol est moindre en comparaison aux moteurs utilisant de l’essence ou du diesel. C’est donc un gage du développement durable c’est-à-dire d’une croissance économique à long terme avec l’intégration des contraintes environnementales. Autrement dit, lorsque vous vous décidez d’acheter un boitier éthanol homologué en ligne sur le site Boitier-ethanol.net, vous contribuez grandement au développement durable.

La réduction de la pollution de l’air en général

Bien que le méthane et les chlorofluorocarbures soient inodores, le gaz carbonique ne l’est pas. Ainsi, la libération d’une grande quantité de ce gaz dans l’atmosphère par les moteurs utilisant les carburants fossiles contribue à la pollution de l’air. Cette dernière a un impact certain sur les êtres vivants en occurrence les humains.

De ce fait, pour réduire la présence de gaz carbonique dans l’air, l’utilisation de biocarburant est une alternative idoine. Comme on l’a dit supra, les moteurs utilisant de l’éthanol comme carburant libèrent certes du dioxyde de carbone, mais dans une quantité moindre que ceux fonctionnant aux carburants fossiles. La réduction de la pollution de l’air que nous respirons également par l’adoption des boitiers éthanol dans nos véhicules.

La réduction de l’émission de Nox

Le Nox est un terme pour désigner une famille de gaz contenant des atomes d’azote et d’oxygène dans diverses proportions. Ces gaz sont, pour la plupart, très réactifs et participent activement à la pollution de l’air, à l’effet de serre et aussi au dérèglement climatique.

Le Nox est libéré en quantité significative par les véhicules fonctionnant aux carburants fossiles (essence et diesel en occurrence). En installant un boitier éthanol, vous réduirez de la moitié ou plus la quantité de Nox libérée dans l’atmosphère contribuant ainsi à la réduction de la pollution de l’air et au dérèglement climatique.

Une dégradation plus rapide que les carburants fossiles

Les carburants fossiles disposent d’une période de dégradation longue, voire très longue. En effet, ils sont « issus de la méthanisation d’êtres vivants morts et enfouis dans le sol depuis plusieurs millions d’années, jusqu’à parfois 650 millions d’années ». Par exemple, à la survenue de catastrophes comme les accidents de navires pétroliers ou ceux sur les plateformes en mer, les dégâts causés par la marée noire sont immenses. En utilisant de l’éthanol comme carburant, ces dégâts seront amoindris et auront un impact mesuré sur la faune aquatique.

L’éthanol est une énergie renouvelable

En posant un boitier éthanol dans votre voiture, vous acceptez passer à l’utilisation des énergies renouvelables. Quand bien même il existe de nombreux avantages financiers liés à l’utilisation quotidienne de ce type de carburant, les énergies renouvelables sont peu polluantes et respectueuses de l’environnement. Ainsi, le superéthanol vendu dans plus de 1000 stations dans l’Hexagone appartient à la famille des énergies renouvelables. Il contient environ 85 % de bioéthanol d’origine agricole et vous jouez votre partition à la protection de la planète en optant pour l’utilisation permanente de ce biocarburant.

Les productions agricoles sont respectueuses de l’environnement

Le choix des productions agricoles pour la fabrication de ce type de carburant est déterminant. En effet, le E85 ou superéthanol commercialisé dans les stations de France est fabriquée à base de sucres contenus dans la betterave ou dans la canne à sucre.

Outre la création de nombreux emplois dans le domaine agricole donnant un coup de pouce à l’économie de la filière, l’indépendance énergétique de la France pourrait passer par ce canal. De plus, avec la diminution d’environ 11 % des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur primaire, le respect de l’environnement est au rendez-vous. Des efforts sont effectués pour accroitre la réduction de l’émission de ces gaz et l’apport d’intrants agricoles pour ces cultures a fortement été réduit.

L’optimisation de l’apport des intrants agricoles

Les intrants agricoles jouent un rôle important dans la production des cultures. Il serait donc difficile, voire impossible, de se passer de leur usage, mais on pourrait les utiliser de façon optimale. Ainsi, dans la production de la betterave par exemple, la quantité d’engrais azotés a été réduite d’environ 50 % sur un hectare et les produits de protection des plantes de 70 %. Autrement dit, à une certaine époque, les apports en intrants agricoles étaient abusifs. Cette nouvelle méthode participe un tant soit peu au respect de l’environnement.

Conclusion

Depuis le constat des problèmes environnementaux divers, le monde s’active à trouver des solutions efficaces pour régler ou au moins ralentir ces phénomènes néfastes pour les êtres vivants et surtout pour la planète. Ainsi, la solution des biocarburants tels que l’éthanol est une des mesures courageuses prises par l’Union Européenne entre la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle. La France a pris de l’avance dans cette politique et accorde même de nombreux avantages aux citoyens qui ont décidé d’opter pour le boitier éthanol dans leurs voitures.

Malheureusement, il n’existe pas assez de stations pour satisfaire la population française, mais des efforts sont effectués à ce niveau. Pourtant, l’ancienne Gaule est de loin le premier producteur de l’éthanol d’origine végétale (c’est de l’alcool éthylique qui se retrouve dans les boissons alcoolisées) parmi les pays de l’Union Européenne.

Auteur de l’article : Hanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *