E-commerce : Comment réduire l’impact des expéditions sur l’environnement ?

Les sites de vente en ligne représentent aujourd’hui des moyens plus simples de vendre et d’acheter de divers articles. Mais ceci n’offre pas que des avantages. En effet, l’e-commerce possède d’importants impacts sur l’environnement et participe à la détérioration de la planète. En tant que responsable d’entreprise ou commerçant du net, il demeure donc essentiel de mieux organiser votre activité en adoptant des gestes et habitudes plus écologiques. Vous trouverez ici quelques astuces pratiques pour réduire l’impact de vos expéditions sur l’environnement.

Opter pour les enveloppes d’expédition écologiques

L’un des principaux éléments responsables de la pollution demeure les emballages et les enveloppes issus de l’e-commerce. Pour l’expédition des produits achetés en ligne, ils présentent une grande utilité, mais ils se retrouvent ensuite dans les poubelles ou les rues. Pour éviter de contribuer à cette dégradation de la planète, la meilleure option consiste à privilégier les enveloppes écologiques. Pour gérer vos commandes, vous trouverez aujourd’hui des enveloppes et de divers matériels d’emballage respectueux de l’environnement. Avec le site www.paysdesenveloppes.fr, vous pourrez vous procurer des enveloppes colorées, à bulles, en plastique, en carton ainsi que des fournitures de bureau.

Avec le portail Paysdesenveloppes, vous trouverez des enveloppes de différents formats, couleurs, dimensions et matériaux qui ne manqueront pas de convenir à votre activité et ses besoins. Grâce à sa grande variété, vous pouvez aussi vous offrir des emballages conçus pour l’expédition de tous les types de produits, peu importe votre secteur de vente en ligne. Entre autres, vous pouvez acheter des boîtes, des sacs et des pochettes. Ceux-ci pourraient vous servir à envoyer à vos clients leurs commandes de vêtements, de livres, de CD, de documents, d’appareils, etc. Pour réduire l’impact de votre commerce électronique sur l’environnement, c’est le meilleur choix.

Optimiser la confection des emballages des produits

Pour réduire l’impact de vos expéditions sur l’environnement, vous devez également limiter la quantité d’emballage utilisé et les fréquences d’envoi. À cet effet, commencez par éliminer le vide à l’intérieur de chaque emballage. Ainsi, au moment d’expédier les commandes, celles-ci prendront moins de place dans les camions de livraisons, ce qui vous permettra de transporter plus de colis en un voyage. Vous réaliserez alors des économies sur le coût des transports, et vous éviterez une émission plus importante de CO2 durant les expéditions. Avec la réduction du vide à l’intérieur des emballages, vous éliminez également une partie de l’enveloppe supplémentaire. Vous utiliserez moins de matière pour leur conception, ce qui représente une baisse des dépenses et des déchets rejetés dans la nature.

Pour optimiser la confection des emballages, pensez aussi à équilibrer le poids des colis expédiés.

Pour vous simplifier la tâche, une méthode pratique s’offre à vous :

  • Prenez en compte les dimensions de chaque emballage et les références les plus fréquemment envoyées ;
  • Classez les expéditions par tranche de poids et selon une grille de transport (les horaires) ;
  • Analysez et évaluez les résultats afin de mieux adapter les nouveaux emballages.

Choisir des transporteurs éco-responsables

Colis, Emballage, Livraison, Carton, PaquetL’acheminement des commandes de vos clients représente aussi une importante source de dégradation de l’environnement avec une forte pollution (les émissions de CO2 des camions et des autres engins). Pour réduire l’impact de votre commerce électronique sur la planète, vous devez donc revoir votre politique d’expédition et choisir vos transporteurs avec plus de soin. Entre autres, renseignez-vous sur leurs habitudes et leurs moyens de transport avant de leur confier vos colis. L’idéal reste de privilégier un transport éco-responsable avec une très faible émission de carbone.

La plupart des transporteurs éco-responsables proposent de plus en plus des moyens d’acheminement et des méthodes qui respectent l’environnement. Au moment d’engager un service de livraison, vous disposerez notamment du choix entre :

  • Ceux qui offrent des « flottes vertes » : ils utilisent pour les livraisons des camions électriques et des voitures équipées de GPL ou de GNV ;
  • Ceux qui respectent la charte Label CO2 : ils procèdent aux livraisons en se conformant aux normes imposées par l’ADEME.

Avant de choisir un prestataire pour l’expédition de vos colis, n’hésitez pas à réclamer des preuves sur ses méthodes de transport. Ceci vous donnera une idée du taux d’émission de CO2 durant les voyages.

Privilégier les livraisons tout-vert pour les courtes distances

Pour l’expédition des commandes de vos clients, vous pouvez opter pour l’utilisation de multiples moyens de transport. En plus des camions de livraison, les voitures et les engins à deux roues demeurent aussi des alternatives. Toutefois, ces différents moyens constituent une importante source de pollution surtout en zone urbaine. Pour réduire donc l’impact de votre activité sur l’environnement, vous devez revoir les priorités de livraison et les méthodes d’acheminement utilisées. Ainsi, pour une expédition sur une courte distance par exemple, l’idéal reste de privilégier une logistique du dernier kilomètre avec de simples « flottes vertes ». Ceux-ci possèdent de faibles impacts écologiques et conviennent aux plus courtes distances. Ils se composent principalement de :

  • Coursiers à vélo : ils se chargent des livraisons moins volumineuses sur de courtes distances ;
  • Cargo-cycles : ils livrent les plus grandes commandes en zone urbaine.

Pour une démarche écologique et responsable, les transporteurs ne doivent pas sous-traiter les livraisons totalement vertes.

Optimiser les tournées de livraison et les délais

Pour agir de manière éco-responsable, vous pouvez aussi revoir vos méthodes de livraison ainsi que les horaires. Ceci prend en compte les tournées de livraison de chaque transporteur. Pour l’optimiser, vous disposez de multiples choix simples et pratiques. Au lieu de vous déplacer chez chaque client, vous pourrez par exemple lui proposer un dépôt à un point-relai. De même, vous pouvez opter pour une géolocalisation du colis en temps réel afin de déterminer le meilleur point de rencontre entre le destinataire et le transporteur. Pour votre commerce électronique, ces différentes méthodes vous permettront de limiter les déplacements et de réduire l’émission de carbone par les camions de livraison.

Avec une optimisation des livraisons et un réajustement des délais, vous pouvez aussi baisser l’impact de votre activité sur l’environnement. En lieu et place d’une livraison rapide, vous pourrez proposer au client de repousser la date ou l’heure. Ceci permettra au transporteur de regrouper plusieurs commandes et de remplir son camion. Il évitera ainsi de voyager à moitié vide et d’effectuer de multiples tours. Pour les colis non urgents, ne manquez donc pas de proposer une livraison tardive aux clients. Il s’agira de communiquer sur les gestes moins impactant pour l’environnement de votre e-commerce : c’est un geste éco-responsable.

Dans le but de réduire les voyages des transporteurs et les dépenses, nous vous recommandons également d’opter pour une stratégie de regroupement de commandes. Vous pourrez ainsi vous entendre avec d’autres entreprises d’e-commerce pour utiliser le même service, avec un même conteneur. C’est une forme de covoiturage qui limite notamment le nombre d’occurrences de livraison et les émissions de carbone durant le transport. En bref, voici deux options qui vous intéresseront :

  • Un regroupement de commandes avec des entreprises partenaires ou des sociétés géographiquement proches ;
  • Des livraisons par des services spécifiques de regroupement de commandes dans votre région.

Quelques conseils pour compenser les émissions de carbone

Avec le commerce électronique, éliminer les impacts des expéditions sur l’environnement demeure quasi impossible. Toutefois, en optimisant les livraisons et en optant pour une logistique du dernier kilomètre, vous limiterez les effets nocifs sur l’écologie. De plus, vous pourrez compenser les émissions de carbone qui n’ont pas pu être éliminées grâce à de diverses alternatives. Voici quelques astuces simples :

  • Cumuler des « crédits carbone » en fonction du taux d’émissions de CO2 et les reverser dans un projet écologique ;
  • À chaque commande expédiée, planter un arbre dans un parc public ou un jardin ;
  • Compenser les émissions de CO2 par une reforestation de grande ampleur ;
  • Adopter des gestes écologiques au quotidien dans les magasins de stockages (réduire les dépenses énergétiques).

Même si vous ne pouvez pas réduire totalement les émissions de CO2 liées à votre activité, vous devez essayer au maximum. Ensuite, vous pourrez les compenser avec des actions concrètes.

Quelques attitudes éco-responsables des clients

Mockup, Ordinateur Portable, Photoshop, ConcepteurSi les acteurs de l’e-commerce doivent réduire l’impact des expéditions sur l’environnement, les clients aussi peuvent revoir leurs habitudes de consommation. Lors des commandes par exemple, ils doivent prendre le temps de bien choisir leurs produits pour ne pas avoir à les renvoyer. En multipliant les expéditions et les retours, l’impact environnemental demeure important. Par contre, une seule livraison permet de limiter les déplacements et les émissions de carbone. De même, pour vos courses, vous devez éviter de vous rendre dans un magasin sans acheter le produit pour lequel vous vous êtes déplacé. Prenez donc le soin de bien vous renseigner sur chaque article avant la commande ou avant d’aller dans la boutique.

Si vous devez vous procurer des vêtements en ligne, vous devez aussi faire attention à leur choix. En effet, sans les porter, vous ne saurez pas s’ils vous conviennent et vous risquez de les retourner. Certains sites proposent donc des guides pour reconnaitre la taille juste.

Pour la livraison de vos articles, préférez les points relais afin de réduire la distance parcourue par le transporteur. De plus, ceci lui évitera de devoir repasser le lendemain si vous n’êtes pas à votre domicile. Ou si vous le souhaitez, choisissez un lieu où vous serez présent tous les jours (votre bureau par exemple).

Pour vous procurer des articles, il est également préférable de vous déplacer vers un magasin pour acheter plusieurs produits en une fois. Et surtout, prenez uniquement ce dont vous aurez besoin. En suivant ces différents conseils, les e-commerçants et les clients pourront ensemble réduire l’impact des expéditions sur l’environnement.

Auteur de l’article : Camille

Camille
Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *