Économie d’énergie en entreprise : pour quelles solutions opter ?

Pour une meilleure gestion de la facture en énergie de votre entreprise, il est nécessaire de trouver différentes alternatives destinées à économiser votre consommation. Pour cela, il faut adopter quotidiennement quelques réflexes et habitudes simples qui porteront leurs fruits. Certains changements dans la vie et le fonctionnement de l’entreprise pourront également avoir des impacts sur la consommation en énergie.

Choisir des ampoules adéquates

D’une part, l’éclairage fait partie des éléments indispensables pour le bon déroulement du travail au sein des bureaux de l’entreprise. D’une autre, les ampoules et lumières utilisées sont également consommatrices d’énergies.

Pour réduire la facture d’électricité en termes d’éclairage, il est recommandé de préférer les ampoules à basse consommation au lieu des ampoules classiques. Si vous comptez par exemple 25 points lumineux dans une boîte, ceci équivaut à une consommation d’énergie d’environ 325 à 450 kWh tous les ans. Avec des ampoules économiques, ceci peut être considérablement réduit.

Certes, les ampoules à basse consommation sont plus couteuses par rapport aux autres modèles. Toutefois, elles sont plus durables, et vous pouvez facilement amortir leur coût puisqu’elles permettent de consommer beaucoup moins d’électricité.

Aussi, au lieu des lampes halogènes, mieux vaut miser sur les lampes LED. En effet, ces dernières diffusent moins de lumières et consomment moins d’électricité. Cette solution concrète se complète avec celle proposée par la formation Ecopro destinée à aider les entreprises sur le sujet de l’économie d’énergie.

Utiliser correctement les lumières

Les bâtiments d’une entreprise comportent un grand nombre de pièces éclairées par des lampes. Chaque espace doit cependant être éclairé par au moins un éclairage. Dans ce cas, il faut rester vigilant. Dans certaines pièces où il n’y a ni activité ni occupants, les lumières doivent être éteintes. Aussi, il faut inciter tout le monde à éteindre les ampoules et lumières à chaque fois que la pièce est vide.

Il est également recommandé de profiter au mieux de l’éclairage naturel pour avoir une meilleure luminosité dans une pièce. Grâce à cela, vous pouvez faire des économies considérables en matière d’énergie. Procédez à quelques aménagements, pour que chaque pièce puisse recevoir la lumière du jour.

Il est par exemple possible de réduire l’utilisation d’une lampe en déplaçant certains meubles ou en positionnant le bureau près d’une fenêtre. De cette manière, la lumière naturelle pourra amplement suffire pour éclairer ; d’autant plus que cette luminosité est de loin bien meilleure pour les yeux que la lumière artificielle. Dans la journée, il faut aussi penser à ouvrir les volets et les rideaux pour éviter ainsi d’actionner systématiquement la lumière.

Utiliser les équipements de bureaux de manière écoresponsable

Au moment des pauses déjeuner ou des réunions, mais également le soir lorsqu’il faut quitter le lieu de travail pour rentrer à la maison, il faut toujours demander à chaque employé de l’entreprise d’éteindre son ordinateur. Cela peut être une habitude à adopter pour faire des économies considérables sur la facture d’électricité. En effet, la mise en veille consomme beaucoup d’énergie. C’est le cas même pour les appareils comme les imprimantes, les scanners, les copieurs ou encore les vidéos-projecteurs.

Ce cas s’applique également pour les climatiseurs. En été, il arrive que la température soit assez élevée. Mais, dans certains cas, on n’a pas besoin d’utiliser un système de climatisation. En effet, lorsqu’on a chaud, le simple fait d’ouvrir la fenêtre peut suffire pour rendre l’atmosphère plus agréable à vivre. Dans certaines situations au cours desquelles l’utilisation de cet appareil s’avère nécessaire, il est préférable de choisir une température ambiante pour le réglage.

Dans ce cas, vous pouvez baisser la température de 1 degré de moins que celle ressentie. Quand vient l’hiver, beaucoup d’entreprises prennent l’habitude d’utiliser des appareils de chauffage. Et ces derniers sont le plus souvent réglés à la température maximale. Au lieu de surchauffer la pièce, il est conseillé de mettre un pull, et de réduire la température du chauffage de 1 degré. Cela équivaut à 6 % d’économie sur la facture d’énergie.

Choisir des appareils multifonctions

Au moment d’acheter de nouveaux équipements, il faut prêter une attention particulière aux informations qui concernent leur consommation énergétique. Ce qui est bien, c’est d’opter pour des appareils multi-fonctions afin de réduire le gaspillage. Ainsi, au lieu d’acheter un copieur, une imprimante ainsi qu’un scanner séparément, choisissez des machines qui proposent ces fonctions 3 en 1.

Le choix de l’appareil est également très important.

Ce qu’il faut faire, c’est de repérer les appareils multimédias les plus économes, pour pouvoir limiter leurs dépenses énergétiques. Les téléviseurs à écran plasma ne sont pas très recommandés dans ce cas. L’idéal est de choisir des téléviseurs à écran LCD.

Pour ce qui est des ordinateurs, il faut aussi préférer les ordinateurs portables au lieu des ordinateurs fixes. En effet, les ordinateurs portables consomment entre 50 et 80 % moins d’énergie par rapport aux ordinateurs fixes.

En termes d’imprimantes, il faut opter pour une imprimante à jet d’encre. Celle-ci n’a pas besoin d’être préchauffée et ne requiert que 5 à 10 W. Une imprimante laser demande 200 à 300 W. En gros, les appareils multifonctions vont consommer moins.

Adopter les bons gestes au quotidien

On a l’habitude de laisser brancher les chargeurs, même quand ceux-ci ne sont plus en train de recharger les appareils. Connecter l’alimentation de vos appareils, même sans bout, continue toujours à consommer de l’électricité. Ici, le terme approprié est « gaspiller », puisque le chargeur est branché pour aucune raison. La meilleure alternative, pour éviter cette perte inutile, est de mettre à la disposition de son équipe des chargeurs solaires ou de prendre seulement l’habitude de débrancher les prises lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

Le fonctionnement du radiateur est également à considérer pour permettre une meilleure économie en énergie. En effet, il est conseillé de libérer certains appareils afin qu’ils puissent fonctionner correctement. Dans ce cas, il faut éviter qu’ils soient obstrués par un meuble, un vêtement ou encore des dossiers. Si les appareils de chauffage sont correctement dégagés, ils pourront transmettre la chaleur facilement dans la pièce.

Entre temps, il est conseillé d’installer des thermomètres afin de connaitre la température réelle de chaque pièce. Avec ce genre d’indicateur, on peut avoir une information sur la température réelle des bureaux afin de pouvoir régler la climatisation correctement.  

Adopter le réflexe multiprise coupe-veille

C’est une pratique très efficace en termes de réduction de la consommation énergétique. Il existe une solution qui est à la fois simple et efficace pour débrancher un grand nombre d’appareils en un seul geste. C’est la multiprise coupe-veille. Des modèles qui adoptent la technologie « maitre- esclave » sont disponibles sur le marché. Dans ce cas, il existe une prise « maitre » et des prises « esclaves ». Lorsqu’on éteint l’appareil branché sur la prise « maitre », les autres appareils qui sont branchés sur les prises « esclaves » sont également éteints. C’est une manière rapide et peu couteuse d’économiser de l’énergie.

Plusieurs appareils multimédias viennent avec une connexion internet permanente, ce qui signifie « une mode veille très énergivore ». À part cela, un simple lecteur DVD peut consommer jusqu’à 15 kWh en mode veille. Afin d’économiser, il faut couper les consommations en mode veille. Cela va être très avantageux sur la facture d’électricité.

Des installations qui économisent de l’énergie

De nombreuses installations dans le bâtiment d’une entreprise peuvent également favoriser l’économie en énergie. Vous pouvez ainsi opter pour des travaux d’isolation tels que :

  • L’isolation de la toiture ;
  • L’isolation des murs ;
  • L’isolation du plancher ;
  • La ventilation VMV ;
  • Les fenêtres à double ou triple vitrage.

Il est également possible de choisir des installations à énergies renouvelables : les panneaux photovoltaïques ou encore les éoliennes. On peut aussi opter pour le chauffage écologique.

Les systèmes pour le secteur de l’industrie

Le secteur de l’industrie est le domaine qui consomme le plus d’énergie avec tous les appareils qui fonctionnent en même temps. Dans cette situation, il est possible de débuter par la réduction de la consommation des installations industrielles qui sont déjà mises en place. Pour cela, on peut par exemple mettre en place des systèmes de préchauffage de l’air sur les fours de distillation. En adoptant cette technique, en moins de deux ans, les investissements peuvent être rentables.

Il est également possible de favoriser l’utilisation des gros matériels lors des heures creuses. Effectivement, le prix de l’électricité est en baisse entre 22 h et 6 h du matin. De ce fait, c’est le moment propice pour utiliser les appareils qui nécessitent du courant fort, indispensable pour acheminer l’énergie. Bien évidemment, cette solution demande une réorganisation du planning des travaux.

À part cela, il faut rappeler que la consommation énergétique de l’air comprimé constitue entre 10 à 30 % de la facture d’électricité. Dans ce cas, il est recommandé de faire régulièrement une vérification des fuites pouvant survenir auprès des appareils utilisant ce mécanisme. Cette procédure consiste également à étudier la pression disponible dans les circuits du bâtiment pour pouvoir l’ajuster.

Pour contribuer à la protection de la planète, une entreprise se doit de faire des économies en énergies. Chacune de ces alternatives vous aidera à réduire votre facture en électricité, mais aussi à améliorer votre productivité et la qualité de votre travail.

Auteur de l’article : Hanny

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *