La gourde en verre : est-ce la meilleure alternative écologique aux bouteilles en plastique ?

Les écologistes ont les bouteilles en plastique en horreur ! En effet, elles représentent un véritable danger pour l’environnement. Après un usage unique, les bouteilles en plastique se sont déversées dans la nature et se retrouvent même dans les océans. La bouteille d’eau en plastique à usage unique est donc une solution non viable à laquelle il faut trouver au plus vite des alternatives. Mais oups ! Ces alternatives existent en fait déjà. Entre la gourde en verre, la capsule comestible, la bouteille en sucre de canne ou encore la bouteille en lin, un large choix s’offre en fait au consommateur.

Les bouteilles en plastique, un fléau qui donne le tournis

Saviez-vous que le cout de l’eau en bouteille peut revenir 100 fois plus élevé que celui de l’eau du robinet ? Voilà un business qui pèse dans le monde plus de 150 milliards d’euros. Ce que vous ignoriez sans doute encore, c’est qu’il faut pas moins de 2 litres d’eau et 100 ml de pétrole pour concevoir une seule bouteille ! Vous devez aussi dès maintenant avoir à l’esprit qu’un millénaire est nécessaire à une bouteille en plastique pour se dégager dans la nature.

En France, à peine 50 % des bouteilles en plastique font l’objet d’un recyclage. Et il faut savoir qu’une bouteille en plastique ne peut être recyclée plus de quatre fois. Toujours en France, la consommation annuelle de la population est de 9,3 milliards de litres d’eau en bouteille. Cela signifie que chaque jour, 25 millions de bouteilles en plastique sont utilisées dans l’hexagone. Dans le monde, la France se place ainsi en cinquième position parmi les plus gros consommateurs d’eau en bouteille. Elle n’est dépassée sur cette liste du déshonneur que par le Mexique, Thaïlande, l’Italie et l’Allemagne. Le plus curieux, c’est que même Les États-Unis font mieux, se trouvant justes derrière, en sixième position.

Retenez enfin qu’il serait nécessaire de procéder à la plantation d’une forêt équivalente à la superficie du Royaume-Uni pour compenser le rejet annuel de CO2 induit par la fabrication de bouteille en plastique. Voilà un bien sombre tableau !

Les bouteilles en plastique ont un impact sanitaire désastreux

D’après une étude réalisée par le très sérieux Orb Média, presque toutes les eaux en bouteilles de la planète entière renferment des micros particules de plastique. Et si vous vous posiez la question, les plus connues en France que sont Aqua, San Pellegrino ; Evian ou encore Nestlé Pure Life ne font pas exception. Dans plus de neuf bouteilles sur dix, ont été retrouvées en moyenne 10 particules de 0,10 mm. La plupart étaient faites en polypropylène, nylon ou polytéraphtalate d’éthylène. Un constat effarant quand on sait que les eaux en bouteilles sont recommandées pour la préparation des biberons des nouveau-nés et bébés…

Il faut également savoir que la pollution au plastique ne touche pas exclusivement l’Homme. Neuf oiseaux marins sur dix ont déjà consommé du plastique. De même, un nombre impressionnant d’espèces animales marines s’échouent sur les plages avec l’estomac bourré de plastique. Nous n’irons pas plus loin dans l’énumération des conséquences néfastes de l’utilisation des bouteilles en plastique. Face à ce fléau, une évidence s’impose : c’est le recours à des alternatives. Mais laquelle des nombreuses alternatives à la bouteille en plastique qui existent à l’heure actuelle est la meilleure ?

Les alternatives aux bouteilles en plastique sont multiples

Depuis pas mal de temps, plusieurs entrepreneurs ont flairé le bon coup et se sont lancés dans la conception d’alternatives aux bouteilles en plastique. Si de nombreux projets sont nés, la plupart prennent du retard et pâtissent des frais de production élevés ainsi que du cout à la vente. Cependant, les consommateurs sont de plus en plus soucieux de s’éloigner des bouteilles en plastique pour adopter une alternative écologique. Les offres présentement disponibles sur le marché (ou sur le point de l’être) et faisant concurrence à la bouteille en plastique sont :

  • la gourde en verre ;
  • la gourde en céramique ;
  • la gourde en plastique ;
  • la capsule comestible ;
  • la bouteille en sucre de canne ;
  • la bouteille en lin ;
  • la bouteille en algues et agar-agar.

La gourde en verre, l’alternative écologique par excellence à la bouteille en plastique

La gourde est sans doute la meilleure alternative à la bouteille en plastique. Il en existe en différents matériaux. Ainsi, certains fabricants proposent des gourdes en inox alors que d’autres choisissent comme matériaux de conception l’aluminium ou même le plastique. Ceux qui choisissent la gourde en lieu et place de la bouteille en plastique peuvent s’en servir encore et encore. La gourde présente donc comme avantage majeur d’être réutilisable à souhait. Vous pouvez l’utiliser pour transport de l’eau à votre bureau comme à l’école. Vous pouvez également la remplir pour avoir de l’eau à disposition lorsque vous partez en promenade ou faire du sport.

Il existe encore la gourde en verre que vous pouvez commander sur Shop ta Gourde. Elle bat toutes ses concurrentes en termes de présence de matières polluantes ou néfastes pour la santé. En effet, la gourde en verre réussit l’exploit de ne contenir aucune particule nocive et est totalement écologique. Vous pourriez peut-être être surpris par son poids moins léger que celui des autres genres de gourdes. Mais, outre ce léger inconvénient, la bourde en verre est à coup sûr la solution la plus pratique, la plus économe et la plus écologique pour transporter de l’eau sur soi.

Enfin, retenez que certains fabricants proposent également des gourdes et pailles filtrantes, pourvues d’un filtre à charbon incorporé. Vous avez alors la possibilité de consommer de l’eau même non potable. Ce dispositif est surtout parfait pour les amateurs de randonnées et les aventuriers.

La capsule comestible, une autre alternative à la bouteille en plastique

C’est en 2013 que le Shipping Rocks Lab a conçu dans la capitale anglaise de minuscules bulles en matières végétales, biodégradables et consommables. Cet amalgame d’algues et de plantes renferme 4 cl d’eau. Surtout, sa conception libère cinq fois moins de CO2 que celle du plastique.

Toutefois, ces minuscules bulles qui sont souvent distribuées au cours des marathons demeurent trop fragiles pour être transportées dans un sac. Les cerveaux du Shipping Rocks Lab réfléchissent donc depuis au montage d’une machine à « embuller » pour satisfaire les besoins spécifiques des particuliers.

Que dire de la bouteille en sucre de canne ?

C’est à l’ingénieur Nicolas Mouffet que l’on doit la création de bouteilles en matières végétales. Il a eu l’idée de lancer en 2015 à Sainte, en Charente-Maritime, sa compagnie d’alternative à la bouteille en plastique. Lypspackaging s’emploie depuis à proposer des bouteilles en sucre de canne ou encore en noyaux d’olives. Inutile de préciser qu’elles sont totalement biodégradables.

Nicolas Mouffet a déjà écoulé plus de deux millions de bouteilles en sucre de canne et n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Son obsession demeure de concevoir des procédés pour limiter l’usage du plastique si ce n’est l’enterrer une fois pour de bon.

La bouteille en lin et la bouteille en algues et agar agar, bientôt disponibles

D’autres entreprises telles que Green Gen Technologies planchent sur la fabrication de bouteilles en lin. Et au cas où vous ne le sauriez pas encore, les fibres de lins sont un matériau à la fois résistant, léger et durable. Enfin, Ari Jonsson, un étudiant islandais a imaginé la fabrication de bouteilles à base d’algues marines et d’agar-agar. Solide après son remplissage, une telle bouteille se dégrade d’elle-même dès qu’elle est vide.

Toutes ces initiatives permettent de voir l’avenir avec optimisme. Les bouteilles en plastique doivent être à terme totalement remplacées par des solutions écologiques, dont la gourde en verre est actuellement la championne.

Auteur de l’article : Camille

Camille
Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *