Les 10 engagements des opérateurs pour le climat

Face à l’urgence climatique, toutes les entreprises ont la responsabilité d’agir en posant des actions concrètes. Ainsi, les sociétés évoluant dans le secteur des télécoms ne sont pas en reste et contribuent à l’effort mondial pour protéger l’environnement. Découvrez dans cet article les 10 engagements des opérateurs pour le climat.

1. Développer des réseaux moins énergivores


Les opérateurs veulent optimiser la consommation énergétique de leurs réseaux fixe et mobile grâce au basculement vers la Fibre et la 5 G. Celles-ci représentent deux technologies éco-performantes. Sachez par exemple que l’offre Free pour les professionnels intègre déjà ces technologies. Par ailleurs, les opérateurs s’engagent à améliorer l’efficacité énergétique de leurs équipements.

2. Atteindre la neutralité carbone

Les entreprises opérant dans le secteur des télécoms s’engagent également à atteindre la neutralité carbone sur leurs émissions directes d’ici 2035. Pour cela, l’opérateur Free prévoit par exemple investir 1 milliard d’euros sur 15 ans. Ces compagnies de téléphonie mobile comptent aussi mobiliser tous les moyens techniques et humains nécessaires pour l’atteinte de cet objectif.

3. Mettre en place des datacenters éco-responsables

Les opérateurs s’engagent à réduire de 40 % la consommation énergétique de leurs nouveaux datacenters grâce au processus adiabatique. Pour protéger l’environnement, ceux-ci comptent également prolonger la durée de vie de leurs équipements informatiques.

4. Proposer une nouvelle génération de box à abonnement

La sélection de matériaux énergétiquement performants et l’intégration de nouvelles fonctionnalités software vont permettre aux opérateurs de réduire les consommations énergétiques de leur parc de 15 % minimum à l’horizon 2025. En clair, ces acteurs veulent renforcer la performance environnementale de leur box à abonnement en optimisant la consommation énergétique.

5. Développer une politique commerciale éco-responsable

Les opérateurs s’engagent à inciter au réemploi et au recyclage des smartphones en généralisant à toutes leurs boutiques leur dispositif de boîtes de collecte. En menant une telle politique, ces compagnies espèrent encourager la valorisation des déchets d’équipements électriques et électroniques.

6. Opter pour des approvisionnements responsables


Pour contribuer à la protection de l’environnement, les opérateurs comptent appliquer une politique d’approvisionnement responsable. Ainsi, la sélection de leurs partenaires s’effectue désormais en considérant essentiellement le critère environnemental. Ce faisant, les opérateurs visent à optimiser l’efficience énergétique de leurs équipements mobiles et participer à la protection de la planète.

7. Disposer d’une flotte de véhicule plus écologique

Disposer d’une flotte de véhicule plus écologique pour atteindre une performance moyenne de 20 g de CO2/km sur l’ensemble de la flotte. Pour que cela soit une réalité, les opérateurs prévoient augmenter considérablement le nombre de véhicules électriques dans leur flotte et mettre en place un outil de suivi et d’optimisation des trajets.

8. Construire de nouvelles capacités d’énergie renouvelable

Les opérateurs s’engagent à construire de nouvelles capacités d’énergie renouvelable en signant avec des producteurs spécialisés des contrats directs d’achat d’énergie (PPA). L’objectif c’est de disposer d’environ 50 % de PPA pour leur approvisionnement dans certains pays d’Europe d’ici 2035.

9. Investir dans des puits de carbone

Pour contribuer à la neutralité carbone mondiale, les opérateurs sont prêts à investir dans des puits de carbone grâce notamment à des projets d’installation de forêts ou de reboisement. À noter que seuls quelques pays européens bénéficieront d’abord de la création de ces puits.

10. Adopter une communication transparente

Pour les décennies à venir, les opérateurs prévoient mettre en place un suivi de leurs engagements en communiquant de façon transparente. Vous l’aurez compris, les opérateurs ne sont pas insensibles à la protection de l’environnement. Désormais, chacune de leurs actions vise à limiter leur impact négatif sur la planète et le climat.

Auteur de l’article : Camille

Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, je tire la sonnette d'alarme à travers ce site afin de sensibiliser les plus sceptiques !