Les Opérateurs Telecom face au défi environnemental

Les opérateurs télécom ont un rôle fondamental à jouer dans la transition écologique initiée pour faire face au défi environnemental. Les solutions et innovations qu’ils développent doivent être autant d’outils pour limiter l’impact carbone au quotidien. Que ce soit à la maison ou au travail.

La mobilité digitale, à savoir la capacité d’avoir partout et tout le temps une connexion Internet sécurisée de qualité, est un enjeu méconnu de la transition écologique. Les solutions apportées ces dernières années par l’industrie des télécoms en matière d’Internet mobile et de connectivité sont pourtant autant d’éléments de nature à limiter significativement l’impact carbone.

En effet, en mettant à disposition des technologies permettant à tous les collaborateurs d’une entreprise de faire du télétravail une ou plusieurs fois par semaine, et d’organiser des conférences vidéos, c’est la question de la mobilité (et des émissions de gaz carboniques qu’elle cause) qui est en jeu. A condition que les employés et employeurs prennent totalement conscience de ces enjeux et s’approprient pleinement ces technologies.

Grâce aux objets connectés et à l’Internet des objets (IoT), la connectivité de la maison et la domotique deviennent également des armes pour réduire la consommation énergétique et favoriser les bonnes pratiques. En régulant la température du chauffage en fonction de votre style de vie, en lançant les cycles de machines en période creuse et lorsque les énergies renouvelables prennent le relai, en permettant de garder un œil en temps réel sur votre consommation pour garder le contrôle de votre budget et identifier les gaspillages. Les exemples sont nombreux.

Mais au-delà des problématiques individuelles, qui sont capitales pour une transition écologique réussie, c’est aussi à grande échelle que les opérateurs télécoms peuvent offrir des solutions pour optimiser la consommation énergétique et limiter les émissions de CO2. C’est toute la philosophie qui porte les smart grids et smart cities, ces villes connectées qui utilisent l’intelligence artificielle pour réduire la consommation et améliorer l’ensemble des procédés de production, distribution et consommation de l’énergie.Tous les opérateurs télécoms se sont lancés dans le chantier de la transition écologique numérisée, conscients qu’il s’agit d’un marché à fort potentiel de croissance dans les années à venir.

C’est notamment le cas de Bouygues Telecom, dont la filiale Objenious, dédiée à l’IoT, vient de démarrer un partenariat avec l’opérateur télécom Hub One, spécialisé dans le Wifi et la mobilité digitale des entreprises, pour allier leurs savoir-faire et proposer aux entreprises des solutions clés en main en termes d’objets connectés et d’Internet des objets.

Rate this post

Auteur de l’article : Camille

Camille
Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *