Liste des métiers et formations du développement durable

Si la survie de la planète vous tient à cœur, alors les métiers de l’environnement sont faits pour vous. Différentes formations dans de nombreux secteurs environnementaux sont disponibles sur le campus ESI Business School et vous assurent des débouchés professionnels. Voici une sélection de quelques métiers liés à l’environnement. Peut-être trouverez-vous l’inspiration ou bien une passion naîtra en vous ?

Technicien en réhabilitation des sols

Le technicien en réhabilitation des sols a pour mission de s’assurer que les nappes souterraines ainsi que les terrains sont dépourvus de matières dangereuses ou toxiques (hydrocarbures, solvants chlorés ou BPC). Pour ce faire, le technicien devra analyser la nature et la source de la pollution ; en plus clair il doit revoir tout l’historique du site et des activités qu’il a supportées.

Le travail du technicien en réhabilitation des sols consiste à recueillir des échantillons de terre (carottage), les analyser en laboratoire de façon manière à mieux identifier les produits mis en cause, le volume de terre à traiter et les parties de terrains touchées. L’évaluation en laboratoire permet aussi d’élaborer le plan antipollution et de réhabilitation idéale. Il existe différentes méthodes qui permettent d’extraire les polluants présents dans le sol, parfois même les détruire selon le type de polluant et la nature du terrain. Le choix de la méthode idéale revient au technicien en réhabilitation des sols.

Les diplômes requis pour exercer ce métier sont le Master en géologie appliquée ou en technologie du génie civil. Il doit être sociable, précis, avoir un bon esprit d’analyse et être capable de suivre un protocole.

Technicien en restauration après sinistre

La restauration après sinistre consiste à remettre en l’état un emplacement ou un bien meuble au lieu de procéder à son remplacement. Le technicien en restauration après sinistre se charge d’appliquer pour l’accomplissement de sa mission la technique et le protocole prescrits par l’entreprise selon des normes reconnues. Il doit aussi avoir des connaissances de base dans le domaine du bâtiment et des techniques usuelles de construction. L’exercice de ce métier écologique implique la connaissance des impacts environnementaux possibles des produits qu’il faut éliminer. De même, les méthodes appropriées d’élimination de ces produits sont aussi importantes à maîtriser.

Le technicien en restauration après sinistre intervient également en situation d’urgence ou planifiée, lors de sinistres causés par l’eau, le feu, les différents types de contamination (fongique, bactérienne, etc.) et dans divers autres types de sinistres. Pour mener à bien sa mission, ce dernier manipule des appareils spécialisés qui lui donnent des informations précises sur la teneur de différents éléments nuisibles ou non et non visibles à l’œil nu. Le technicien doit également être en mesure de produire un rapport détaillé de la situation. Ce rapport permet alors de transmettre les bonnes informations aux différents intervenants et aussi aux personnes sinistrées. La prise de décision adéquate par les autorités est alors plus facile. Exercer ce métier revient à suivre le programme d’apprentissage en milieu de travail de technicien ou technicienne en restauration après sinistre.

Technicien/opérateur en assainissement de l’eau

Le métier de technicien ou d’opérateur en assainissement de l’eau est un métier très diversifié qui exige plusieurs aptitudes et habiletés. Quelques exemples d’aptitudes à adopter dans l’exercice de ce métier sont :

  • Avoir un sens élevé de l’analyse ;
  • Avoir une bonne faculté pour effectuer des calculs mathématiques ;
  • Faire preuve de précision ;
  • Avoir des habiletés mécaniques.

Les tâches principales de ce poste sont l’analyse de l’eau potable pour s’assurer de sa qualité et de son approvisionnement. La pratique de ce métier consiste également en des tâches d’inspection, d’échantillonnage, de surveillance, d’analyse, etc. Pour l’accomplissement de sa mission, le technicien/opérateur en assainissement de l’eau parcourt des environnements variés tels que les usines de traitement des eaux, les bureaux, les laboratoires… Comme diplôme, l’exercice de ce métier requiert le DEP en conduite de procédés de traitement de l’eau, l’AEC en traitement des eaux, le DEC en assainissement de l’eau.

Technicien en environnement

Le technicien en environnement détermine les caractéristiques et le degré de contamination des eaux, des sols, de l’air provenant de terrains contaminés aussi bien sur les chantiers de construction, les sites agricoles que sur les sites industriels. Les tâches incluent également le prélèvement d’échantillons de sols, d’eaux de surface et d’eaux souterraines, d’échantillons gazeux. Il vérifie également le respect des normes gouvernementales et de protocoles ainsi que l’installation d’instruments de mesure sur le terrain. L’exercice de ce métier inclut alors la connaissance des différents types de polluants, leurs causes, leurs inconvénients et les méthodes pour les éradiquer.

Le professionnel dans ce domaine rédige des rapports techniques et communique avec les autres professionnels de l’équipe responsable du projet (des technologues en laboratoire, des chimistes, des microbiologistes, des biologistes, des géologues, des ergonomes, des toxicologues, des ingénieurs, des gestionnaires de projets, etc.). Les diplômes requis pour l’exercice de ce métier sont le DEC en Techniques d’assainissement des eaux, le DEC en Techniques de laboratoire, le DEC en Technologie de Laboratoire – chimie analytique.

Conseiller en agriculture durable

Ce professionnel accompagne les agriculteurs dans l’adoption et la mise en œuvre de pratiques respectueuses de l’environnement :

  • Amélioration des modes de production par réduction des intrants et des produits phytosanitaires ;
  • Contrôles sanitaires ;
  • Maîtrise des consommations énergétiques ;
  • Gestion de l’eau ;
  • Amélioration de la qualité des produits ;
  • Prospection et promotion de nouveaux débouchés ;
  • Protection et restauration des milieux et sites…

Le Conseiller en agriculture durable est un professionnel polyvalent qui dispose des compétences techniques en agriculture et en environnement, des connaissances en écologie, le sens du contact et de la négociation et une maîtrise des outils informatiques.

Agriculteur biologique

L’agriculteur biologique est un exploitant dont la production est obtenue sans produits chimiques. Pour cela, il respecte une réglementation nationale et européenne stricte. L’agriculteur biologique doit bien maîtriser les techniques de production, avoir un vrai sens de l’observation et porter une attention particulière sur les problématiques liées à la commercialisation des produits. Il s’agit d’une activité économique à part entière basée sur la production, mais aussi sur la gestion et la préservation du patrimoine naturel.

Acousticien

L’acousticien apporte des solutions aux problèmes de nuisance par le bruit. Il prend des mesures sur le terrain, identifie les sources de nuisance et conçoit des techniques de réduction de ces nuisances. De nos jours, l’acousticien est de plus en plus consulté en amont dans le cadre de la réalisation des projets d’aménagement et de construction pour l’utilisation des matériaux appropriés. L’acousticien peut exercer dans divers secteurs d’activités : industrie, mécanique, BTP, bureaux d’études… Ses compétences sont très recherchées du fait que les nuisances sonores sont devenues un vrai sujet de préoccupation influençant le cadre de vie, plus particulièrement, en milieu urbain.

Éco-concepteur

L’éco-concepteur conçoit des produits et des services et développe des projets qui favorisent le développement tout en respectant l’environnement. Des secteurs industriels variés font appel à l’éco-concepteur comme le secteur automobile, l’informatique, l’électroménager, la plasturgie, l’emballage ou l’agroalimentaire. L’éco-concepteur participe en amont des filières au développement des produits en analysant au préalable leur cycle de vie. Ce métier consiste ainsi à prendre en compte les dimensions environnementales de la conception des produits à leur commercialisation en passant par leur production. Il exige du professionnel une parfaite connaissance des normes et des réglementations en vigueur, une connaissance du cycle de vie des produits et des procédés de fabrication…

Ingénieur en énergies renouvelables

L’ingénieur en énergies renouvelables coordonne la préparation et la réalisation des projets relatifs à l’utilisation des énergies renouvelables. Il a en charge les différentes phases du projet : études, suivi administratif, commercial, communication…

Installateur thermique et climatique

Ce professionnel prépare et pose les éléments nécessaires à l’installation d’un équipement sanitaire et de chauffage, mais aussi les dépannages et la maintenance. Il assure le confort des bâtiments en installant et en entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation.

Auteur de l’article : Manu

Manu
Grand voyageur et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *