Manger bio est-il toujours bon pour l’environnement ?

Aujourd’hui, manger sain est un objectif recherché par de plus en plus de personnes et actuellement le bio est devenue une pratique très courante. Mais manger bio est-il bon pour l’environnement ? Cette pratique préserve-t-elle réellement la nature ? Le bio et l’environnement peuvent-ils être associés ?

Le bio : mais que signifie ce terme ?

Le bio est un diminutif faisant référence à « issu de l’agriculture biologique » qui correspond à un système de culture utilisant des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et des animaux. L’agriculture biologique fait également appel aux matières premières naturelles et interdit l’utilisation de pesticides, engrais et autres additifs.
Au fil du temps, l’agriculture biologique s’est démocratisée et aujourd’hui, les produits issus de ce mode de production sont de plus en plus nombreux dans les rayons des supermarchés. Des magasins 100% bio ont également ouvert leurs portes.
Pour reconnaître ces produits, le logo mentionnant le label AB doit être visible sur l’emballage.

Mais manger bio est-il bon pour l’environnement ?

Le bio : une réponse à l’agriculture moderne

Grâce aux pratiques modernes utilisées par l’agriculture, les terres sont devenues plus productives. Pour assurer une telle productivité, cette agriculture utilise des minéraux, pesticides, engrais…, mais au fil du temps, il s’est révélé que ces substances polluaient l’eau, la terre et l’air. Pour le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), ces pratiques seraient également responsables de la désertification et de l’érosion des sols dans les pays en développement et développés.
Aujourd’hui, l’agriculture biologique n’est pas l’unique réponse aux pratiques utilisées par l’agriculture moderne, mais elle en fait partie. En effet, l’agriculture biologique permet de diminuer l’utilisation des énergies de type fossiles et les émissions de gaz à effet de serre. Elle permet également d’enrichir les sols.

Quels sont les avantages du bio sur l’environnement ?

Manger bio permet donc de participer à la préservation de l’environnement. En effet, l’agriculture biologique aide notamment à :

  • Préserver la qualité des sols grâce à la mise en place de méthodes permettant de préserver la faune et la flore. Les pratiques utilisées par l’agriculture biologique permettent aussi d’augmenter la productivité des sols et de retenir davantage l’eau et les éléments nutritifs à l’intérieur. Ces éléments limitent aussi la pollution des nappes phréatiques.
  • Mieux structurer les sols du fait de l’utilisation d’engrais biologiques. Grâce à cette pratique, l’eau s’infiltre mieux dans les sols et la structure de ces derniers est également mieux conservée.
  • Améliorer la qualité de l’air. En effet, l’agriculture biologique limite l’utilisation d’énergies non renouvelables. Elle diminue également les effets de serre et limite le réchauffement climatique.
  • Préserver la biodiversité. L’agriculture biologique préfère les semences dites traditionnelles et la non utilisation de produits chimiques permet de mieux préserver la faune.
  • Bannir l’utilisation d’OGM au profit de la biodiversité naturelle.
  • L’agriculture biologique a donc de nombreux avantages sur l’environnement et la nature. Au vu de ses intérêts, nous pouvons conclure que manger bio est bon pour la planète !

Le bio participe à la préservation de l’eau

En ce qui concerne la potabilité de l’eau, la réglementation européenne à fixé à 50 mg maximum le taux de nitrates par litre et selon des études, ce taux est nettement inférieur dans le cadre de l’agriculture biologique. De ce fait, l’agriculture biologique réduit la pollution par les nitrates.
Ce type d’agriculture utilise également des traitements naturels et totalement inoffensifs pour la faune et la flore aquatique. Ces produits participent donc à la préservation de la qualité de l’eau. La pollution de l’eau est aussi limitée grâce à la non utilisation de pesticides.

Auteur de l’article : Manu

Manu
Grand voyageur et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *