Protéger la planète et sa santé : pourquoi adopter un sèche-mains à air pulsé écolo ? 

Les inquiétudes sur la propagation du coronavirus en France reprennent ces dernières semaines, après une période de rentrée où l’inquiétude sur la santé des enfants à l’école a rapidement pris le dessus. Focus sur un outil indispensable en cette période de crise sanitaire : le sèche-mains à air pulsé. 

Des solutions du quotidien efficaces contre les virus

Se laver les mains est devenu un geste réflexe salutaire pour se prémunir d’une contamination au coronavirus comme à tous les virus qui circulent habituellement autour de nous dans la rue, dans les transports en commun ou même au sein nos domiciles. Cela s’accompagne également de l’usage de méthodes désormais indispensables pour nous protéger au quotidien.

Le séchage des mains après leur lavage joue un rôle important : il permet en effet d’éliminer pour de bon, les ultimes traces de bactérie que la friction n’aurait pas permis de détruire totalement. Il évite en outre de fragiliser la main par une humidification qui pourrait finir par abîmer la peau. Nous pouvons ainsi utiliser des serviettes en tissu (peu hygiéniques et qui nécessitent un lavage très régulier), des serviettes en papier (qui peuvent permettre le dépôt de bactéries sur leur surface), mais aussi des sèche-mains à air pulsé.

Alors que le gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures sanitaires de restriction d’activité témoignant d’un niveau de circulation du Covid-19 élevé, il convient de rétablir la vérité sur ces objets d’autant plus indispensables.

Des idées reçues battues en brèche par des études sérieuses

Certaines des solutions précédemment évoquées continuent toutefois de souffrir d’idées reçues qui limitent inutilement leur usage et qui entraînent le choix de solutions peu économiques et problématiques en matière environnementale. Une fausse idée circulant beaucoup en cette période de crise sanitaire est celle qui voudrait que les serviettes en papier soient plus hygiéniques et plus sûres que les sèche-mains à air pulsé pour bien sécher les mains et éliminer toute trace du virus.

Il s’agit pourtant d’un cliché qui, bien qu’ancré dans l’esprit de nombreux Français, ne se fonde sur aucune raison scientifique valable. En effet, plusieurs études dont l’une est récente qui a été publiée en août 2020 par la Society for Applied Microbiology, confirment un fait important à garder en tête lorsqu’on cherche une méthode sûre et hygiénique pour se sécher. Afin de ne pas salir immédiatement ses mains que l’on vient de nettoyer et protéger, se sécher les mains avec un sèche-mains à air pulsé plutôt qu’avec une serviette en papier n’engendre aucun grand risque sanitaire. Le sèche-mains à air pulsé permet en outre d’éviter le dépôt potentiel de germes présents dans les toilettes ou la salle de bains, contrairement aux serviettes en papier.

Protéger notre planète en même temps que notre santé

Bien qu’elles soient parfois utilisées, les serviettes en papier sont très peu économes en papier, donc en arbres. Elles jouent un rôle néfaste pour l’environnement. La relance de notre économie après la crise sanitaire devrait pourtant être marquée par une attention plus forte à notre planète et au développement de solutions plus vertes. Dans un tel cas de figure, l’usage de serviettes en papier semble particulièrement contre-indiqué. De même, l’absence d’avantages en termes de santé comme d’hygiène à leur usage peut nous permettre d’envisager l’usage des sèche-mains à air pulsé de manière beaucoup plus évidente.

Le sèche-mains à air pulsé n’est pas dangereux et ne peut pas permettre une recontamination après s’être lavé les mains. De plus, il est nettement plus écologique que les serviettes en papier. Cela s’explique par le fait que le sèche-mains n’utilise que des matériaux simples et produits en France, et de l’air. Cela n’est évidemment pas le cas des serviettes en papier dont la fabrication suppose au préalable la coupe de milliers d’arbres pour l’obtention du papier nécessaire à leur confection.

Auteur de l’article : Camille

Camille
Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *