Réduire la consommation d’énergie domestique : quelques travaux de rénovation énergétique à effectuer

Réaliser des économies en termes de consommation d’énergie dans la maison a un double avantage. Vous optez pour un habitat moins énergivore, et cette baisse des factures participe également à la protection de notre environnement. En ce moment où la préservation de l’environnement est au cœur des discussions à l’échelle internationale, nous devons chacun faire un effort dans ce sens, en vue de laisser aux générations futures un monde dans lequel il fait bon vivre. Ainsi, pour économiser notre consommation énergétique à la maison, nous pouvons procéder à la réalisation de certains travaux de rénovation énergétique.

Procéder à l’isolation des combles

Pour une amélioration des performances de votre logement en matière d’énergie, il est recommandé par les spécialistes de toujours commencer par isoler les combles. Cette méthode est très efficace, car 30% de l’énergie du logement s’échappe à travers le toit. D’ailleurs, de nombreux Français l’ont compris, c’est pour cette raison qu’en 2018, l’isolation des combles représentait 18% des travaux de rénovation énergétique réalisés par ces derniers, occupant ainsi la première place pour ce type de travaux.

Lorsque l’isolation des combles est bien effectuée, elle vous permet d’avoir une bonne maîtrise de la température qui prévaut à l’intérieur de votre habitation. Par ailleurs, la limitation des variations de température est assurée. De ce fait, en période estivale, vous aurez moins chaud, et vous aurez également moins froid lorsque viendra la période hivernale. Une bonne isolation des combles est aussi un moyen de garantir votre confort au quotidien. En dehors des températures internes qu’elle va réguler, l’isolation des combles assure également la meilleure absorption acoustique qui soit, pour votre plus grand confort. 

Solution à la fois économique et environnementale, l’isolation des combles protégera votre logement contre le froid grâce à la conservation de la chaleur qu’elle assure dans chaque pièce. Ceci va alors vous permettre de réaliser des économies  en termes de chauffage et amoindrir par la même occasion vos émissions de gaz à effet de serre qui détruisent la couche d’ozone.  

Pour la réalisation de ce type de travaux, vous avez la possibilité de bénéficier de certaines aides.

Simulez votre prime énergie avec Auchan vous permettra de savoir exactement ce à quoi vous devez vous attendre.

Solution à la fois économique et environnementale, l’isolation des combles protégera votre logement contre le froid grâce à la conservation de la chaleur qu’elle assure dans chaque pièce. Ceci va alors vous permettre de réaliser des économies  en termes de chauffage et amoindrir par la même occasion vos émissions de gaz à effet de serre qui détruisent la couche d’ozone.  

Le renforcement du double vitrage

Sachez pour commencer que lorsque les fenêtres sont mal isolées, environ 15% de la perte graduelle de la chaleur du logement passe par là. Il y a quelques années, le double vitrage est apparu comme une solution à cette perte de chaleur. De nos jours, il existe ce que l’on appelle le double vitrage renforcé, cette solution est bien plus efficace.

En dépit des avancées technologiques qu’a connues le double vitrage ces dernières années, les fenêtres ont continué à être une faille dans le système de conservation de la chaleur dans les habitations. Le double vitrage renforcé est alors venu pour apporter une solution définitive à  ce problème qui continue à grossir nos factures de consommation d’énergie.

Le double vitrage renforcé est conçu comme le double vitrage. Il empêche les pertes de chaleur par le biais d’un petit élément. Il s’agit d’une petite couche d’atome d’argent qui obstrue la propagation de la chaleur vers l’extérieur, mais permet tout de même à la chaleur et à lumière extérieure de pénétrer dans le logement.

 Avec le système de double vitrage renforcé, la chaleur reste contenue à l’intérieur de la maison, vous permettant ainsi de réaliser d’importantes économies en matière énergétique, protégeant par la même occasion l’environnement dans lequel nous vivons. Cette solution est d’ailleurs l’une des plus prisées par les ménages aujourd’hui. En France par exemple, 13% des travaux de rénovation énergétique réalisés au cours de l’année 2018 étaient constitués du renforcement du double vitrage.

Isolation des murs

Isoler les murs de votre logement peut vous permettre de réaliser des économies considérables en matière énergétique. Vous pouvez réaliser jusqu’à 25% d’économies en termes de chauffage avec cette méthode.

Occupant une surface très importante dans une habitation, les murs constituent une voie de passage importante pour la chaleur qui se trouve à l’intérieur de la maison vers l’extérieur. En renforçant l’isolation de cet espace, on est alors sûr de réduire considérablement les pertes en chaleur.

Les travaux d’isolation des murs

Vous pouvez procéder à l’isolation des murs de votre logement par l’intérieur ou par l’extérieur.

Isoler les murs de l’intérieur est plus économique. Cette économie vient du fait que les travaux soient minimes dans ce cas. Dans le cadre d’une rénovation simple, c’est ce type d’isolation des murs qui est très souvent privilégié.

L’isolation des murs par l’intérieur a pour principal avantage d’améliorer rapidement le confort thermique des pièces ainsi isolées. Cependant, cette méthode a pour inconvénient majeur de réduire la capacité des espaces des pièces. 

  • Isoler les murs par l’extérieur est la procédure préférée dans le cadre d’une construction. Ceci est dû au fait que ce type d’isolation ne conduit pas à des pertes d’espace à l’intérieur de la maison.
  • Isoler les murs par l’extérieur a pour avantage de faire évoluer la performance de thermique de tout votre bâtiment. Par ailleurs, avec cette méthode, vous n’allez pas empiéter sur l’espace qui se trouve à l’intérieur de la maison. Le seul inconvénient de l’isolation des murs par l’extérieur est le fait que vous aurez à travailler sur le bâtiment entier, ce qui représente une surface importante.

Pour isoler les murs par l’extérieur, il existe 03 techniques majeures à savoir :

  • Isoler les murs sous bardage ;
  • Isoler les murs sous enduit ;
  • Isoler les murs avec enduit isolant.

Le choix de l’isolant

Choisir un isolant pour les murs est décisif, car cela aura un impact sur l’efficacité de votre isolation. Il existe à cet effet sur le marché des produits différents, dont certains sont plus efficaces que d’autres.

Pour effectuer votre choix, les experts recommandent de faire tout d’abord une étude sur le coefficient de résistance thermique. Ce dernier vous renseigne sur le potentiel d’un matériau à bloquer la transmission de la chaleur. Plus le coefficient de résistance thermique est élevé, plus le matériau est efficace.

Pour isoler les murs de votre logement et réduire ainsi votre consommation énergétique, vous avez la possibilité de bénéficier de certaines primes. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier de l’offre Isolations 1 euro d’Auchan.  

Le chauffage par le poêle à bois

Le poêle à bois fait son grand retour parmi nous. Ceci peut s’expliquer par la montée des prix des combustibles et également l’amélioration des capacités de ce système de chauffage, particulièrement pour ce qui est des modèles à bûches.

Pour faire le choix du poêle à bois pour le chauffage de votre logement, vous devez tenir compte de certains aspects en vue d’un résultat qui vous permettra de réaliser des économies en matière de chauffage. En France, c’est l’un des travaux de rénovation énergétique préférés dans les ménages. En 2018, il représentait 11% de ces travaux.

Le rendement est l’un des principaux éléments à prendre en compte ici. Par rendement, on entend ici le rapport entre l’énergie que produit le poêle et celle qu’il consomme. Le rendement est important lorsque la perte entre l’énergie consommée et celle fournie est insignifiante. Ici, un rendement de 85% est un excellent résultat. La combustion n’étant jamais entière, le rendement du poêle ne peut pas atteindre 100%. Il est recommandé de choisir un poêle de petite taille qui pourra ainsi tourner en plein régime, plutôt qu’un grand qui tournera en sous-régime, ce qui entraînera la perte de la qualité de combustion.

Vous devez également tenir compte de la puissance du poêle. Pour le chauffage d’une petite surface, vous n’avez pas besoin de choisir un poêle à bois de 11 KW. De même si votre salon est grand, ne faites pas le choix de petits poêles. Pour choisir le poêle à la puissance idéale pour la pièce que vous comptez chauffer, vous devez connaître la superficie de la pièce et compter à peu près 0,1 KW par mètre carré.   

Une fois que vous avez acquis votre poêle à bois, vous devez prendre le soin de l’installer en respectant toutes les règles de sécurité. Vous devez disposer d’un conduit de fumée, savoir quel raccordement choisir, ce qui sera fonction de votre appareil, tout comme la position à lui donner.

La chaudière gaz à condensation

Voici également un système qui va vous permettre de réduire vos consommations en matière d’énergie dans votre maison. Avec cet appareil, vous allez assurer votre chauffage, ainsi que la fourniture d’eau chaude sanitaire. Son fonctionnement est simple ; elle produit de la chaleur en brûlant le gaz. Il s’agit d’une méthode de chauffage très efficace, économique et dont la rentabilité est rapide.

Avec ce système, vous pouvez voir le montant de votre facture de chauffage diminué de 25%, ce qui est loin d’être négligeable par ces temps difficiles. Par  ailleurs, on peut également noter le prix de cet appareil qui est plutôt abordable. La chaudière gaz à condensation ne coûte que 30% de plus qu’un modèle classique. Les aides qui permettent de réaliser les travaux et de réduire le coût de cet investissement  ne sont pas en reste.

   

 

Auteur de l’article : Camille

Camille
Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, le tire la sonnette d'alarme à travers ce blog tout en essayant de sensibiliser les plus septiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *