Réduire son empreinte carbone : quelles solutions adopter ?

Les conséquences catastrophiques du réchauffement planétaire deviennent de plus en plus perceptibles. Les canicules prennent de l’ampleur. Les ouragans se multiplient et gagnent en intensité. La fonte des glaciers et la montée du niveau de la mer menacent des régions entières. Des actions urgentes s’imposent pour préserver la terre et assurer la survie à long terme de l’espèce humaine. Découvrez dans cet article quelques solutions que vous pouvez personnellement mettre en œuvre pour réduire votre empreinte carbone.

Limiter le gaspillage d’énergie domestique

Les foyers émettent énormément de CO2. Une personne en génère approximativement 10,685 kilogrammes annuellement. Cela provient notamment de l’utilisation de l’électricité et du chauffage. Vous recourez généralement au climatiseur pendant la période estivale. Durant l’hiver, le thermostat marche régulièrement. Ces différents matériels libèrent des particules qui polluent votre environnement, surtout lorsque vous les lancez à fond. Nous vous recommandons d’installer chez vous des équipements écologiques performants. Entretenez-les pour qu’ils consomment moins d’énergie. Cela vous permettra de baisser sensiblement vos factures électriques et de réduire votre empreinte carbone.

Prenez également des dispositions pratiques pour l’isolation thermique de votre résidence. Cela évitera que la chaleur de vos pièces s’échappe par les combles ainsi que par la toiture. Sollicitez des professionnels pour vérifier l’étanchéité à l’air de vos murs, de votre sous-sol et des vides sanitaires. Ces précautions vous permettront d’économiser 30 % sur votre consommation électrique selon les statistiques de l’Ademe. Face aux urgences environnementales, l’isolation thermique représente une excellente solution pour réduire votre empreinte carbone. L’État subventionne généralement les dépenses dans ce domaine. Vous bénéficiez d’intéressantes exonérations fiscales. Par ailleurs, vous amortissez assez rapidement l’argent investi grâce aux économies sur vos factures énergétiques. Vous n’avez donc pas besoin forcément de déménager pour préserver l’environnement. Sollicitez des professionnels pour réaliser une bonne isolation thermique de votre logement.

Prônez également la vie en famille pour limiter vos émissions de CO2. Selon une étude diligentée en 2010 par l’institut Ipsos, un foyer d’une seule personne libère 10,685 kg de CO2 annuellement. Cela contraste fortement avec les 5,436 kg de CO2 générés par individu dans un ménage à trois. La réduction de l’empreinte carbone s’explique notamment par la mutualisation des dépenses d’électricité et de chauffage. Par ailleurs, l’Ademe estime que les appartements absorbent 2,2 fois moins d’énergie que les maisons individuelles. Ils permettent d’optimiser les surfaces habitables et vous font réaliser d’importantes économies sur vos factures.

N’attendons pas les catastrophes naturelles pour disserter sur l’urgence de préserver l’environnement. Prônons plutôt des décisions et des gestes qui réduisent au quotidien notre empreinte carbone.

Réduire la consommation des produits importés

La mondialisation pousse de plus en plus les entreprises à s’approvisionner dans des contrées lointaines. Les dirigeants n’hésitent plus à aller chercher les matières là où elles reviennent moins cher. Mais, ils perdent souvent de vue l’impact écologique d’une telle décision. Le conditionnement des produits, leur transport, leur déballage et leur distribution génèrent énormément de CO2. Ces articles se révèlent encore plus polluants lorsqu’ils proviennent des pays climato-sceptiques comme la Chine ou les États-Unis. Nous vous recommandons donc de privilégier les biens made in France. Choisissez prioritairement des articles recyclables. Pensez aussi systématiquement à réparer vos équipements défectueux plutôt que de les jeter à la poubelle. L’économie de consommation bat actuellement son plein. Elle met en avant les nouveautés. Les entreprises sortent régulièrement des produits plus performants pour inciter les utilisateurs à se débarrasser des anciens modèles. Cela représente un véritable piège pour la sauvegarde de notre planète. Les sociétés industrielles accroissent continuellement leur taux de CO2. La taxe carbone instaurée par certains gouvernements ne règle pas fondamentalement le problème du réchauffement climatique. Cette hypocrisie écologique ne nous met pas l’abri des canicules, des ouragans meurtriers, etc. Seul un changement radical de nos habitudes de consommation et de nos comportements pourra véritablement inverser la tendance actuelle et nous éviter le pire dans les années à venir.

Mieux gérer votre alimentation

Nous vous recommandons de consommer des denrées locales que vous trouverez certainement chez l’épicier de votre agglomération. Le luxe des grandes surfaces cache de graves atteintes à l’environnement. Le transport, le conditionnement, la publicité constituent autant d’éléments qui contribuent au réchauffement planétaire. Le bilan carbone de certaines productions comme la viande rouge se révèle particulièrement lourd. Nous vous suggérons d’en consommer moins souvent pour décourager sa commercialisation. L’élevage intensif présente également un risque pour l’environnement, car les animaux comme les vaches émettent du méthane en quantité considérable. Leur impact écologique reste important. Pensez donc à changer vos habitudes alimentaires pour influencer l’attitude des grandes enseignes de distribution. Certes, vous n’avez pas forcément besoin de devenir végétalien pour réduire votre empreinte carbone ! Mais, évitez les articles dont la production et la commercialisation mettent en péril notre planète. Cela permettra de diminuer d’environ 50 % les émissions de CO2 dans ce secteur. Limitez également les gaspillages de nourritures. Près de 100 millions de tonnes de denrées comestibles finissent à la poubelle chaque année en Europe ! Cela représente un énorme gâchis avec un impact écologique considérable. Prenons conscience de cette réalité et changeons de comportement. Nous vous recommandons de préparer personnellement vos repas chez vous plutôt que de vous rendre dans les restaurants. Manger des crudités permet aussi d’éviter les émissions de gaz à effet de serre puisque vous ne recourez pas à un combustible pour la cuisson.

Privilégier des équipements moins énergivores

Cette astuce vous permet de réduire facilement votre empreinte carbone. Optez pour des électroménagers peu gourmands en électricité au moment de leur renouvellement. Cela vous aidera de diminuer votre facture énergétique afin de moins polluer. Nous vous recommandons également des matériels roulants très économes. Évitez les gros véhicules qui absorbent énormément de carburant. Limitez autant que possible l’utilisation de la climatisation en voiture. Apprenez à profiter du bon vent lorsque vous circulez. Vous jouerez ainsi votre partition en vue d’une meilleure préservation de la nature. Toutefois, n’ouvrez pas trop grandement les vitres de votre automobile au risque de ralentir votre engin. Nous vous recommandons de rouler à une vitesse raisonnable pour éviter de gaspiller du combustible. Le passage à 80 km/h sur les routes nationales françaises permettra aux conducteurs d’économiser près 15 % sur leur facture de carburation. N’abandonnez pas vos véhicules hors d’usage dans votre jardin ou dans votre garage. Ils émettent aussi du CO2 qui pollue votre environnement immédiat. Envoyez-les systématiquement à la casse !

Limiter les déplacements en avion et en voiture

 

Les véhicules représentent de gros pollueurs sur le long terme. Évitez de les utiliser quotidiennement pour vous rendre au travail. Privilégiez les transports en commun comme le train ou le bus. N’hésitez pas à essayer périodiquement la marche ou le vélo pour les trajets urbains assez courts. Pour les déplacements importants, pensez au co-voiturage. De nombreux sites proposent ce service en ligne. Nous vous recommandons également d’adopter des pratiques d’éco-conduite. Limitez les accélérations et les freinages brusques. Entretenez régulièrement votre véhicule pour réduire votre consommation de carburant et les émissions de CO2. Nous vous suggérons aussi de voyager moins fréquemment en avion. Ce mode de transport pollue énormément. Optez pour les déplacements en TGV à l’intérieur de l’Union européenne. Pensez également aux croisettes pour vos vacances. Par ailleurs, les aéronefs absorbent énormément de carburant pendant le décollage. Nous vous recommandons donc de privilégier des vols directs sans escale lors de vos périples intercontinentaux.

Éviter d’abuser du cloud

Internet génère aussi du CO2 ! Les serveurs, les ordinateurs, les réseaux infrastructures, les refroidisseurs fonctionnent à l’électricité. Or, cette énergie d’origine fossile se révèle très pollueuse. Les gaz à effet de serre dégagés par ces équipements atteindront 14 % des GES d’ici 2020.

  • N’envoyez donc un email qu’en cas de nécessité puisque chaque courriel émet près de 4 grammes de CO2.
  • Supprimez régulièrement les contenus de votre boîte électronique. Le stockage de chaque message génère environ 10 g de CO² par an.
  • La transmission des fichiers volumineux produit également des gaz à effet de serre. Nous vous recommandons d’utiliser moins souvent le cloud. Sauvegardez vos documents sur des disques durs locaux plutôt que de les balancer sur des serveurs à des milliers de kilomètres.
  • Privilégiez les portatifs, car ils se révèlent véritablement moins énergivores que les postes de bureau.
  • Abstenez-vous également des recherches sans grand intérêt sur le web si vous souhaitez réellement réduire votre empreinte carbone. Enregistrez les sites que vous visitez régulièrement dans vos favoris.

Faire moins d’enfants

Certains chercheurs recommandent également de moins procréer pour moins polluer. Leurs analyses reposent sur une étude réalisée sur une famille américaine. Celle-ci affirme qu’un foyer peut réduire considérablement ses émissions de CO2 en décidant de faire un enfant de moins. Cette solution paraît plutôt simple. Mais, les scientifiques ont basé leurs conclusions sur des calculs assez pointus. Pensez donc à l’environnement au moment de fonder votre famille.

De nombreuses autres bonnes résolutions peuvent contribuer à une réduction de votre empreinte carbone. Nous vous invitons à trier systématiquement vos ordures. Optez pour des emballages écologiques et facilement recyclables. Éteignez vos appareils plutôt que de les laisser en veille. N’oubliez pas les lumières en quittant les pièces. Installez exclusivement des lampes économes en énergie. Avant d’acheter un produit, interrogez-vous souvent sur son impact environnemental. Cela vous permettra d’assainir vos habitudes de consommation.

Auteur de l’article : Hanny

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *