Rénovation énergétique d’un logement : Aides disponibles et atouts du poêle à granulés

Dans le cadre de la rénovation énergétique de leur logement, de plus en plus de ménages optent pour l’installation d’un poêle à granulés pour le chauffage de l’habitation. En plus d’être une véritable alternative écologique, le poêle à granulés est aussi synonyme d’avantages financiers à travers les différentes aides facilitant son installation. Découvrez ici les aides disponibles pour l’installation d’un poêle à granulés ainsi que les points forts de ce dispositif.

Dans le cadre de la rénovation énergétique de leur logement, de plus en plus de ménages optent pour l’installation d’un poêle à granulés pour le chauffage de l’habitation. En plus d’être une véritable alternative écologique, le poêle à granulés est aussi synonyme d’avantages financiers à travers les différentes aides facilitant son installation. Découvrez ici les aides disponibles pour l’installation d’un poêle à granulés ainsi que les points forts de ce dispositif.

Les aides disponibles pour financer l’installation d’un poêle à granulés

Le poêle à granulés est un dispositif permettant de chauffer un logement. Il fonctionne avec un système dans lequel les granulés de bois, également appelés pellets, sont acheminés dans le foyer servant à la combustion. Contrairement au poêle à bois classique, le poêle à granulés fonctionne avec une résistance électrique qui permet de déclencher le départ du feu. Le ventilateur d’extraction du dispositif apporte l’air nécessaire pour la combustion harmonieuse qui sera plus ou moins élevée en fonction de la température souhaitée.

À l’instar des travaux d’isolation ou d’installation de pompes à chaleur dans un logement, l’installation d’un poêle à granulés peut être financée grâce à certains dispositifs. Avec ces aides financières, vous avez l’assurance d’avoir un retour sur investissement plus rapide. Ces aides sont les suivantes :

  •       la prime énergie ;
  •       le dispositif MaPrimeRénov’ ;
  •       l’éco-prêt à taux zéro ;
  •       la TVA à taux réduit et l’aide coup de pouce.

La prime énergie

La prime énergie est une aide financière établie dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Ce dispositif a pour objectif de financer une partie des travaux d’économies d’énergie des ménages et émane des entreprises de fourniture d’énergie. En contrepartie des aides qu’elles versent, ces dernières obtiennent des certificats. Grâce à ces certificats, ces fournisseurs d’énergie peuvent prouver à l’État qu’ils ont rempli leur obligation qui consiste à encourager leurs consommateurs à effectuer des économies d’énergie.

La prime énergie se matérialise en général par une somme d’argent dont le montant varie entre 172 et 190 euros. Pour profiter de cette aide, vous devez alors au préalable vérifier que l’installation de poêle à granulés fait partie des travaux éligibles à la prime énergie chez votre fournisseur d’énergie. Si c’est le cas, vous devrez remplir un formulaire mis à disposition par le fournisseur avant de choisir un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) pour l’installation de votre équipement. La prime énergie sera déduite de votre facture finale.

Le dispositif MaPrimeRénov’

Le dispositif MaPrimeRénov’ est une aide de l’état pour un poêle à granulés en 2022 proposée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cette aide est adressée à tous les propriétaires (occupants ou bailleurs) qui décident de réaliser la rénovation énergétique de leur habitation. Elle peut donc servir à financer l’installation d’un poêle à granulés. Pour être éligible à cette aide cumulable avec la prime énergie, vous devez remplir plusieurs critères.

D’abord, vous devez être propriétaire occupant ou bailleur de votre habitation. Ensuite, l’habitation doit avoir été construite il y a plus de 15 ans. En outre, les travaux d’installation de votre poêle à granulés doivent être effectués par un professionnel RGE. Enfin, l’équipement doit répondre aux normes en vigueur.

Pour l’installation d’un poêle à granulés, le montant de MaPrimeRénov’ que vous pouvez obtenir dépend des revenus de votre ménage. Il est de 0 euro pour les ménages à revenus élevés et de 1500 euros pour les ménages à revenus intermédiaires. Quant aux ménages à revenus modestes et ceux à revenus très modestes, le montant de cette aide est respectivement de 2 500 et 3 000 euros.

Pour obtenir l’aide MaPrimeRénov’, vous devrez demander un devis pour l’installation de votre poêle à un artisan RGE, puis créer un compte personnel sur le site prévu à cet effet. Vous devrez ensuite faire une demande en ligne qui sera étudiée avant d’être validée. Après validation, vous devrez prendre connaissance du montant qui est proposé. Après la réalisation des travaux, vous devrez partager la facture sur votre espace personnel en ligne. Après réception de la prime sous forme de virement, vous pourrez régler l’artisan.  

L’éco-prêt à taux zéro

Également appelé éco-ptz, l’éco-prêt à taux zéro est en réalité un emprunt accordé par un établissement bancaire dont les intérêts sont pris en charge par l’État. Prolongé jusqu’au 3 décembre 2023, ce dispositif permet aux ménages de financer la rénovation énergétique de leur habitation. L’éco-prêt à taux zéro est une aide qui est accordée sans condition de ressources.

Cependant, pour en bénéficier, vous devez vous assurer que certains critères sont bien remplis. Concrètement, vous devez être propriétaire occupant ou bailleur de votre résidence principale qui doit avoir été construite depuis deux ans. De plus, votre poêle à granulés doit répondre aux normes en vigueur et son installation doit être faite par un professionnel RGE. Le montant d’éco-prêt à taux zéro qu’il est possible d’emprunter varie selon les travaux effectués. Pour un poêle à granulés seul, ce montant est de 15 000 euros remboursables sur une période allant jusqu’à 20 ans. Si votre projet comprend deux travaux, ce montant est de 25 000 euros remboursables sur 20 ans.

Si votre projet comprend trois travaux ou plus, le montant de l’éco-prêt est de 30 000 euros remboursables également sur 20 ans. Comme les précédentes aides financières, l’obtention de cette aide passe par le suivi de certaines étapes. Vous devrez au préalable demander un devis (établi par un professionnel RGE) que vous devrez présenter à votre banque. Cette dernière va vous indiquer le montant du prêt qui vous est alloué ainsi que sa durée de remboursement. Une fois le prêt accordé, vous aurez trois ans pour faire réaliser vos travaux de chauffage.

La TVA à taux réduit

Le taux de TVA généralement appliqué est de 20 %. Néanmoins, ce taux peut être réduit dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Ainsi, pour l’installation d’un poêle à granulés, vous pouvez bénéficier d’une réduction du taux de la TVA à 5,5 % sur la fourniture et la pose de votre équipement. Ce taux sera directement appliqué sur votre devis. Afin de bénéficier de cette réduction, vos travaux doivent nécessairement être réalisés par un artisan RGE. Autrement dit, si vous achetez votre poêle à granulés et effectuez sa pose vous-même, vous ne pourrez pas bénéficier de cette réduction du taux de TVA.

Avant de bénéficier de la réduction de la TVA, vous devrez remplir l’attestation Cerfa prévue à cet effet, puis la remettre à votre professionnel RGE. Ce dernier va réaliser vos travaux et vous devrez régler la facture bénéficiant de la TVA réduite.

L’aide coup de pouce

L’aide coup de pouce économies d’énergie est un dispositif qui vous permet de recevoir des primes afin de financer certains travaux de rénovation énergétique. Les travaux de chauffage étant éligibles à cette aide, vous pouvez vous en servir pour financer l’installation d’un poêle à granulés dans votre logement. Le montant des primes dont vous pouvez bénéficier dépend de votre niveau de ressources. Elles sont versées par les sociétés qui ont signé la charte coup de pouce économies d’énergie. Il s’agit en général des fournisseurs d’énergie.

Les atouts du poêle à granulés

Si le poêle à granulés plait autant aux ménages qui souhaitent faire la rénovation énergétique de leur logement, c’est parce que ce dispositif de chauffage a de nombreux points forts.

La puissance et la performance

Sur chaque modèle de poêle à granulés, les différentes puissances du dispositif sont mentionnées. La puissance minimale moyenne est de 2,5 kW tandis que la puissance maximale moyenne varie entre 8 et 20 kW. Sur le plan de la performance, le poêle à granulés à un rendement moyen compris entre 85 et 98 %. Pour évaluer la performance de ce dispositif, il suffit de croiser sa puissance avec la surface à chauffer. Cette surface correspond à la pièce que vous voulez chauffer et non la taille de votre maison. De plus, le pouvoir calorifique des granulés de bois est plus important, ce qui rend leur combustion plus dense et favorise un temps de chauffe plus long.

L’autonomie et la simplicité

L’autonomie du poêle à granulés dépend de la taille de son réservoir et de sa puissance. Toutefois, son autonomie est assez élevée et peut varier de 12 à 72 heures en fonction du modèle. Certains modèles sont même équipés d’un tableau de commande qui permet de programmer le chauffage sur plusieurs jours. La programmation peut se faire à distance depuis votre smartphone.

La durabilité et l’entretien

L’achat du poêle à granulés pour le chauffage d’un logement est un investissement pertinent et rentable à moyen et à long terme. En effet, ce dispositif a une durée de vie moyenne de plus de 12 ans. En outre, contrairement à d’autres dispositifs de chauffage, le poêle à granulés nécessite moins de ramonage et d’entretien.

L’impact écologique

Les granulés de bois sont obtenus grâce au recyclage des sciures de bois. Ils constituent donc une ressource naturelle et renouvelable ayant un faible impact environnemental. Par ailleurs, la présence de la mention NF granulés biocombustibles sur les granulés indique qu’ils proviennent d’une forêt locale gérée durablement. Cette mention prouve que pour un arbre coupé dans la forêt d’origine, un autre est immédiatement planté.

L’économie

Enfin, le poêle à granulés fait partie des dispositifs de chauffage les moins chers du marché aussi bien à l’achat qu’à l’utilisation. Par conséquent, en optant pour cet équipement de chauffage, vous pourrez réduire considérablement la facture énergétique de votre logement.

Auteur de l’article : Camille

Grande voyageuse et très sensible à tout ce qui touche à l’environnement, je tire la sonnette d'alarme à travers ce site afin de sensibiliser les plus sceptiques !