Peut-on boire de l’eau municipale sans risques ?

Boire de l’eau est un geste machinal. On ouvre une bouteille ou un robinet, on remplit un verre et on boit. L’eau étant vitale à l’être humain, ce geste mérite une réflexion et nous allons apporter les réponse aux questions que l’on devrait se poser vis à vis de la consommation d’eau :

  • L’eau que vous buvez est-elle salubre ou l’eau embouteillée serait-elle plus salubre ?
  • Que pouvez-vous faire si votre eau du robinet est soudainement contaminée ?

Qualité de l’eau : L’eau du robinet est-elle salubre ?

eau-robinetVous avez besoin de rester hydraté. Mais beaucoup d’entres nous se posent la question de savoir si l’eau du robinet est salubre ? Il est généralement considéré comme sécuritaire s’il provient d’un réseau public d’approvisionnement en eau régit par une collectivité. La production d’eau potable est surveillée grâce à des tests sur tous les réseaux publics d’approvisionnement en eau. Des normes sanitaires exécutoires concernant les contaminants dans l’eau potable ont été érigées à cette fin.

Lorsque l’eau potable quitte une usine de traitement pour se rendre à votre domicile, elle doit répondre à des normes de sécurité strictes. Cela ne signifie pas que votre eau est exempte de tous les contaminants, mais que les concentrations de ces derniers ne posent aucun risque sérieux pour la santé.

Bien sûr, des accidents peuvent arriver. Si l’approvisionnement en eau est contaminé par quelque chose qui peut causer une maladie immédiate, le fournisseur doit vous en informer rapidement. Les fournisseurs doivent également proposer d’autres solutions pour assurer la salubrité de l’eau potable. De plus, ils ont 24 heures pour informer les clients de toute violation des normes qui pourrait avoir un impact majeur sur la santé suite à une exposition de courte durée.

Qualité de l’eau : Contaminants dans les conduites

Un des plus grands problèmes de l’eau du robinet était sa contenance en plomb.

Depuis fin 2013, la concentration en plomb dans l’eau potable est limitée à 10 microgrammes/litre. Nous remplaçons tous les raccordements en plomb encore présents sur le réseau. Source

Si vous avez de vieilles canalisations, la meilleure façon d’éviter de consommer le plomb de l’eau du robinet est de n’utiliser l’eau du robinet froide que pour boire, cuisiner et faire du lait maternisé et de laisser couler l’eau pendant une minute avant de l’utiliser.

Est-ce que le fait de faire bouillir de l’eau contaminée la rend potable ?

Cela dépend du contaminant. L’eau bouillante peut tuer les germes, mais des choses comme le plomb, les nitrates et les pesticides ne sont pas affectées. Et comme l’ébullition réduit le volume d’eau, elle augmente la concentration de ces contaminants.

Qualité de l’eau et filtres à eau

Afin de rendre leur eau potable meilleure à boire, certaines personnes utilisent des filtres à eau à la maison.

Il en existe quatre grands types :

  • Les filtres à charbon actif peuvent éliminer certains contaminants organiques qui affectent le goût et l’odeur. Certains systèmes sont également conçus pour éliminer les sous-produits de la chloration, les solvants et les pesticides, ou certains métaux comme le cuivre ou le plomb.
  • Les unités d’échange d’ions avec de l’alumine activée peuvent éliminer les minéraux tels que le calcium et le magnésium, qui rendent l’eau dure. Il est souvent utilisé en combinaison avec une autre méthode de filtration, comme l’absorption du carbone ou l’osmose inverse.
  • Les unités d’osmose inverse au carbone peuvent éliminer les nitrates et le sodium ainsi que les pesticides et les produits pétrochimiques.
  • Les unités de distillation font bouillir l’eau et condensent la vapeur, créant ainsi de l’eau distillée.

Aucun système ne peut à lui seul éliminer tous les contaminants de l’eau. Si vous décidez d’installer un système, vous devriez d’abord faire analyser votre eau par un laboratoire certifié pour savoir ce qu’il y a dans votre eau.

Quel que soit le système de filtration de l’eau que vous choisissez, vous devez l’entretenir ; sinon, des contaminants s’accumulent dans le filtre et rendent la qualité de l’eau pire qu’elle ne le serait sans le filtre.

Il est important de savoir qu’un filtre à eau domestique ne vous protégera pas de l’eau qui a été déclarée non potable. Si cela se produit dans votre région, suivez les conseils des autorités locales de l’eau jusqu’à ce que l’eau soit déclarée potable.

Qualité de l’eau : Quels sont les contaminants dans l’eau ?

L’eau peut être contaminée de plusieurs façons:

  • Elle peut contenir des micro-organismes comme des bactéries et des parasites à partir de matières fécales humaines ou animales.
  • Elle peut contenir des produits chimiques provenant de déchets industriels ou de la pulvérisation des cultures.
  • Les nitrates utilisés dans les engrais peuvent entrer dans l’eau avec les eaux de ruissellement de la terre.
  • Divers minéraux comme le plomb ou le mercure peuvent pénétrer dans l’approvisionnement en eau, parfois à partir de gisements naturels souterrains, ou plus souvent à la suite d’une élimination inappropriée.

Des tests minimaux pour certains polluants afin de s’assurer que les niveaux demeurent sécuritaires sont faits régulièrement. Néanmoins, certaines personnes peuvent être plus vulnérables que d’autres aux dommages potentiels causés par les contaminants de l’eau, notamment :

  • Personnes sous chimiothérapie
  • Personnes vivant avec le VIH/sida
  • Patients transplantés
  • Enfants et nourrissons
  • Les femmes enceintes et leurs fœtus

Citernes, sources et puits

Une tendance à rendre les maisons autonomes touche aussi l’approvisionnement en eau. L’eau provenant d’une source, d’un puit ou d’une citerne ne profite pas des tests comme ceux de l’eau du robinet. La sécurité de l’eau de puits peut être affectée par de nombreux facteurs.

Selon une enquête du WWF,

il y aurait en Belgique environ un peu plus de 100 000 personnes qui boivent l’eau de pluie depuis des années et plus de 750 000 qui l’utiliseraient pour l’hygiène personnelle. source

Il est recommandé de consulter des experts locaux, de faire analyser régulièrement l’eau de votre puit ou votre source et de ne pas laisser les problèmes sans solution.

Eau embouteillée : Sécurité et qualité

eau-bouteilleIl est impératif de réduire la quantité de plastique que nous consommons. Une des premières utilisation du plastique à usage unique vient des bouteilles. Le recyclage n’est qu’un pis aller. Mieux vaut réduire la quantité de déchet émise que de les recycler.

Un argument avancé pour l’utilisation de l’eau embouteillée est sa sécurité, mais il n’y a pas la même garantie de sécurité avec l’eau embouteillée qu’avec l’eau dans votre robinet.

Sur l’eau embouteillée comme sur l’eau du robinet des niveaux admissibles de contaminants chimiques, physiques, microbiens et radiologiques ont été établis selon des normes de bonnes pratiques de fabrication pour l’ébullition et la mise en bouteille et réglemente l’étiquetage.

Les fournisseurs d’eau publics vous offrent donc une eau sans risque pour la santé.

Quelle quantité d’eau boire chaque jour ?

Votre corps est constitué de plus de 50% d’eau. Sans eau, vous ne pourriez pas maintenir une température corporelle normale, lubrifier vos articulations ou vous débarrasser des déchets en urinant, en transpirant et en déféquant. Le manque d’eau peut entraîner une déshydratation qui peut entraîner une faiblesse musculaire et des crampes, un manque de coordination et un risque accru d’épuisement par la chaleur et de coup de chaleur.

En fait, l’eau est si importante qu’une personne ne pourrait ne peut survivre plus de cinq jours sans boire.

A l’occasion vous devriez de faire le suivi de la quantité d’eau que vous buvez pendant quelques jours juste pour vous faire une idée de la quantité nécessaire. Vous pouvez obtenir assez d’eau chaque jour en buvant de l’eau et en consommant des liquides comme de la soupe et des boissons, ainsi que beaucoup de fruits et de légumes, qui contiennent de l’eau. Gardez à l’esprit que si vous allez faire quelque chose d’intense, comme faire du sport ou courir, vous aurez besoin d’eau supplémentaire avant, pendant et après.

Auteur de l’article : Herve

Herve
Attentif à la cause environnementale depuis très longtemps, je peux partager ma passion via ce blog. Père des 3 enfants, heureux mari .. et propriétaire d'un chien et deux chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *