L’utilité du tracteur en permaculture

La permaculture est un approche systémique des écosystèmes avec pour objectif de concevoir des produits plus respectueux de l’environnement dans des fermes, des jardins potagers bio,  des maisons, des structures communautaires .

Le concept peut donc sembler contradictoire avec l’usage d’un tracteur qui pollue l’environnement.

Loin de nous l’idée du vous convaincre du contraire. Le dernier Massey Ferguson attelé d’un pulvérisateur ou les nouveaux tracteurs John Deere ne font pas partie du matériel agricole standard du permaculteur.

Le tracteur agricole

Historiquement, les chevaux tiraient la charrue pour travailler le sol. Ensuite, au fil du temps pour alléger le travail de l’exploitant, augmenter la productivité mais aussi soulager les animaux de trait, les constructeurs ont conçu des engins agricoles.

Les tracteurs fonctionnent en grande partie avec des énergies fossiles et surtout du gazoil. Lorsqu’il y a combustion du carburant dans les moteurs cela engendre des émissions de gaz polluants les NOx, de particules fines mais aussi de gaz à effet de serre et plus particulièrement de CO2.

Ces gaz rejetés sont nocifs pour l’environnement mais aussi pour la santé humaine, car ils détériorent considérablement notre qualité de l’air.

Les grandes marques proposent des tracteurs agricoles neufs de plus en plus puissants mais aussi très lourds. Lorsque les exploitants travaillent leur terre avec de tels engins agricoles, on y déplore des phénomènes de tassement sur les champs. Le tassement peut ensuite être à l’origine de ruissellement voire d’inondations.

Par ailleurs, la forte puissance des nouveaux tracteurs est souvent accompagnée de charrue adaptée en conséquence.  Or le travail du permaculteur recommande justement de travailler le moins possible le sol.

Alors quelle compatibilité peut-il y avoir entre l’usage d’un tracteur et un système permacole ?

Pourquoi acheter un tracteur

L’idée est d’utiliser le tracteur pour d’autres tâches que celle de retourner le sol. Si vous venez d’acquérir une parcelle sur laquelle vous souhaitez installer un système permacole, il y a de fortes chances qu’un tracteur vous soit utile pour préparer votre terre. Lors de la formation de votre butte pour transporter les branchages, pour déplacer des pierres ou des matériaux volumineux ou encore pour déssoucher.

Par la suite, vous pouvez songer à utiliser un tracteur d’occasion afin d’acheminer votre compost ou aller chercher de la paille et du broyat. Si vous avez une remorque adaptée, vous pouvez également déplacer vos animaux vers une autre parcelle peu éloignée.

Mais ne l’utilisez pas pour retourner votre terre afin de protéger la vie du sol.

Comment acheter son tracteur ?

Si vous êtes un petit agriculteur ou si vous faites partie d’un collectif, vous pouvez acheter en co-propriété un tracteur d’occasion et vous le partager.

tracteur-occasionLe tracteur d’occasion est une bonne alternative pour un permaculteur. Un tracteur d’occasion présente plusieurs avantages. Prolonger son usage, préserve les ressources destinées à son recyclage.  Car que vous le vouliez ou non, ce tracteur est déjà produit et est devenu un déchet en sursis. Par ailleurs, les services qu’il vous rendra en tant que tracteur ne nécessiteront pas la fabrication d’un nouvel engin. Rallonger la vie d’un produit préserve les ressources.

Comme le travail mécanisé en permaculture est assez limité, le nombre d’heures d’utilisation de votre tracteur ne sera pas très important. Vous le partagerez donc très facilement entre vous afin de réaliser divers travaux au sein de votre collectif.

Il est très courant aujourd’hui de voir des communautés qui développent elles-mêmes leur jardin et travaillent des terres pour utiliser leur produit et les partager au sein de leur communauté.

L’achat d’un tracteur à plusieurs et d’occasion permet d’être plus soucieux de l’environnement.

Voilà un site pour trouver un tracteur d’occasion : https://www.agriaffaires.com/occasion/1/tracteur-agricole.html

Comment rendre son tracteur plus écologique ?

Sur le marché des tracteurs d’occasion, les modèles proposés sont résistants et souvent équipés au diesel. Il existe des méthodes simples pour modifier ces moteurs et les rendre plus écologiques.

  • Vous pouvez par exemple, modifier un tracteur ancien pour le faire rouler à l’huile de friture usagée. Les huiles sont filtrées, retraitées et ensuite utilisées comme carburant dans le moteur modifié. Lorsqu’elles sont brulées, elles sont moins nocives que le gasoil. Rouler à l’huile de friture usagée, c’est une autre façon de diminuer la quantité de déchets.
  • Il est aussi possible de rouler à l’huile végétale. Certains français ainsi que nos amis anglais en ont fait l’expérience, même si en France dans les villes cela reste un grand sujet de discussion certains agriculteurs utilisent de l’huile végétale pure pour faire fonctionner leurs engins agricoles.

Il procède de manière assez simple et en toute autonomie.  Ils font pousser eux-mêmes leur tournesol et le pressent parfois directement sur leur exploitation. Une fois ces étapes réalisées, ils s’en servent pour alimenter les machines agricoles.

De plus, le fait d’utiliser le tournesol est très bien pour l’environnement car il n’a pas besoin d’eau ni d’engrais pour être cultivé. Il a aussi l’avantage d’être une énergie renouvelable. Par contre, il convient de garder une juste proportion entre les productions alimentaires et de carburant.

Pour les plus sportifs et innovants, vous pouvez également vous construire un bicy-trateur. Certains l’ont fait, il s’agit ici de construire un tracteur avec un système de pédale et une assistance électrique. C’est un très bon concept notamment en matière d’environnement car il est non polluant, bien entendu ce concept est utilisé pour les petits producteurs.

Conclusion

Ces solutions vous permettront d’avoir un usage plus écologique de votre tracteur. N’hésitez pas à vous renseigner sur les normes de pollution et les émissions de gaz de votre tracteur d’occasion.

Avec la prise de conscience de la nécessité de préserver la planète, beaucoup de progrès technologiques seront réalisés afin de réduire ces taux d’émissions de gaz nocifs. Le monde agricole amorce sa transition.

Pour en savoir plus vous pouvez aussi lire cet article de Consoglobe

 

Auteur de l’article : Herve

Herve
Attentif à la cause environnementale depuis très longtemps, je peux partager ma passion via ce blog. Père des 3 enfants, heureux mari .. et propriétaire d'un chien et deux chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *